Actualités
|
Publié le 28 Mai 2020

Disparition - Décès du député Claude Goasguen, fidèle ami d'Israël

C'est avec tristesse que le Crif a appris le décès de Claude Goasguen, dont le parcours politique ainsi que son attachement à Israël nous aura marqué. Le Président du Crif, Francis Kalifat, a adressé ses condoléances à sa famille et à ses proches.

A l'annonce du décès de Claude Goasguen, le Président du Crif a réagi sur Twitter pour exprimer "sa grande tristesse".

 

Par ailleurs, Bernard Gahnassia, président de la Commission du Crif avec les élus.es, qui l'avait rencontré et qui l'appréciait beaucoup, témoigne ici de son attachement à cette forte personnalité politique et à ce grand ami d'Israël.

"Notre ami Claude Goasguen vient de nous quitter à l'âge de 75 ans.

C'était un ami d'Israël, pays qu'il connaissait parfaitement bien et où il avait plaisir à séjourner. Il avait notamment présidé l'association des élus amis d'Israël (ADELMAD).

Elu parisien, député du XVIème arrondissement de Paris et conseiller de Paris, il était l'une des voix les plus écoutée de la droite parisienne et de la communauté juive du XVIème arrondissement.

Dans sa jeunesse, il avait cotoyé Patrick Devedjian, lui aussi grand ami d'Israël et lui aussi vaincu par le coronavirus.

C'était un homme de culture, il avait été nommé recteur d'académie et ministre de la réforme de l'état sous le gouvernement Balladur.

Ses derniers combats contre l'antisémitisme et la défense des Chrétiens d'Orient nous ont permis de voir qu'il avait toujours gardé la même fougue pour lutter contre l'injustice.

Il aimait à rappeler sa devise "Soit la paix, soit la guerre, pas d'entre-deux" .

Claude va nous manquer.

Adieu l'ami..."

Bernard Gahnassia

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.