Actualités
|
Publié le 2 Janvier 2017

#France - Conférence sur le Proche-Orient : des "négociations directes entre les parties" sont nécessaires selon le président du Crif

Le ministre de la Défense israélien Avigdor Liberman a comparé lundi la Conférence sur le Proche-Orient, prévue le 15 janvier prochain à Paris, au "procès Dreyfus". Le président du Crif Francis Kalifat est revenu sur ces paroles et le conflit israélo-palestinien, mardi sur franceinfo.

 

Publié par France Info le 27 décembre 2016
 
On ne peut pas envisager un accord de paix qui puisse se faire hors des négociations directes entre les parties", a réagi mardi 27 décembre sur franceinfo Francis Kalifat, le président du Crif, au sujet de la Conférence sur le Proche-Orient qui est prévue à Paris le 15 janvier prochain.
 
Une conférence que le ministre de la Défense israélien, Avigdor Liberman, a comparée lundi à "un procès Dreyfus". Il a aussi appelé les juifs de France à quitter le pays qui n'est "pas leur terre".
 
franceinfo : Avigdor Liberman déclare que cette conférence est "une version moderne du procès Dreyfus", est-ce acceptable ?
 
Francis Kalifat : Non. Néanmoins, cette conférence de la paix, qui doit se tenir à Paris hors de la présence des principaux concernés, peut éveiller chez les Israéliens la crainte que cela se transforme en tribunal anti-israélien. C'est souvent le cas dans toutes les instances internationales où l'on traite de ces problèmes. Je peux donc comprendre cette inquiétude.
 
En quoi une solution pacifique, en deux États, serait un tribunal contre Israël ?
 
Je crois que tout le monde est attaché à cette solution. Ce qui est compliqué dans cette affaire, c'est qu'on ne peut pas envisager un accord de paix qui puisse se faire hors des négociations directes entre les parties. Je n'arrive pas à comprendre l'obstination de la communauté internationale, de vouloir se lancer dans un accord de paix, sans la présence ni la négociation directe entre les parties. Je crois que c'est là où le bât blesse.
 

Nos réseaux sociaux en direct

#ActuJ #MémoireJ – Chelles : La mère de Richard Kolinka a raconté comment elle a survécu aux camps de la mort

La semaine dernière, nous avons évoqué sur nos réseaux sociaux, l’histoire fascinante de Ginette Kolinka, à travers son témoignage. Ginette, l’une des plus actives passeuses de la mémoire de la Shoah, sillonne le pays pour raconter son histoire aux jeunes générations, afin de ne jamais oublier.

Samedi, c’est à Chelles que Ginette intervient pour parler de l’histoire.
Près de 120 élèves de troisième et quelques parents étaient réunis, samedi matin, au collège Camille-Corot de Chelles. Bien que l’établissement soit d’ordinaire fermé le samedi, tous ont répondu présent.
Jean-Riad Kechaou, le professeur d’histoire-géographie à l’origine de cette conférence, résume : « Vous n’êtes pas devant un livre d’histoire, vous êtes devant l’Histoire. »

Ginette Kolinka, qui fêtera ses 92 ans en février, semble ne rien oublier de l’histoire, et s’en remémore les moindres détails, ce qui captive son auditoire.
Le principal adjoint a même été « bluffé » par le comportement des adolescents. « En deux heures, il n’y a quasiment pas eu de bavardages », souligne-t-il.

Si Ginette Kolinka a décidé de témoigner, c’est aussi pour combattre l’antisémitisme. « On dit : c’est facile, les Juifs, ils se plaignent toujours », regrette la nonagénaire. « En écoutant Ginette, cet antisémitisme disparaît », assure Jean-Riad Kechaou.

Pour lire l'intégralité de l'article : bit.ly/2j8UdWp

Israeli photographer Yulia Tates shows off the true beauty of those with albinism in her new "Porcelain Beauty" photo series.

#ActuJ #Monde - Avec "Yolocaust", un artiste moque les selfies pris dans les lieux de mémoire

Shahak Shapira est de Tel Aviv, et vit aujourd’hui à Berlin. Son grand père fait parti des athlètes assassinés lors des JO de Munich.

Il est l'auteur du site Yolocaust, devenu viral depuis sa mise en ligne mercredi.
A travers ce projet photo, il souhaite dénoncer les selfies déplacés des touristes pris au mémorial de l'Holocauste : Le lieu est devenu si banal auprès de certains jeunes, que ces derniers le prennent comme une attraction en s'exhibant à travers des selfies déplacés, sans prendre conscience de la gravité de l'endroit où ils se trouvent.

L'artiste a donc décidé de contracter "Yolo" (on ne vit qu'une fois) et "Holocauste", partant du principe que l'on meurt deux fois : Une première fois physiquement et une seconde fois lorsque l'on tombe dans l'oubli.

En juxtaposant des photos de touristes et des photos historiques des camps, il démontre alors l'absurdité de ces selfies pris sur les lieux en question.

Allant encore plus loin dans la démonstration, Shahak Shapira a mis en place un système permettant de glisser la souris sur un cliché, qui laissera alors apparaître une version bien plus saisissante : L'artiste a photoshopé toutes les images qu'il a trouvé sur les réseaux sociaux pour y ajouter des photos de victimes de la Shoah, avec des corps décharnés, en arrière-plan.

Pour lire l'intégralité de l'article : bit.ly/2jpaCqM

#Actu #Crif - L'antisémitisme et le négationnisme sur les forums de jeuxvideo.com

Comme son nom l’indique, Jeuxvideo.com est à l’origine, un portail consacré à l’actualité des jeux vidéo. Mais ce qui l’a rendu célèbre, ce sont ses forums de discussion, des espaces ou tout internaute peut créer un sujet ou participer à ceux déjà en cours.

« Blabla 15-18 ans » est le plus hyperactif des forums. Il devient peu à peu un réservoir à mauvaises blagues et polémiques. Puis des propos racistes, homophobes et sexistes y fleurissent.

Le 19 janvier, dans un courrier, Francis Kalifat attire l'attention du directeur de publication de jeuxvideo.com sur certaines publications auxquelles le Crif a eu accès, et a eu le regret de constater qu'elles n'avaient fait l'objet d'aucun signalement ni suppression, conformément aux conditions générales de jeuxvideo.com.

En effet, sur ce Forum lorsque l’on tape sur le moteur de recherche l’expression « Shoah », de très nombreux topics apparaissent dont l’objet exclusif ou quasi exclusif serait de nier la Shoah, voir même d’accuser les Juifs des pires horreurs.

"Il est affligeant de constater que de tels sujets apparaissent si fréquemment sur votre forum, avec une régularité constante dans le temps alors que nous savons d’expérience que les expressions, les noms et les intitulés ainsi que les messages postés deviendront forcément des arènes publiques déchaînées ou l’antisémitisme et/ou le racisme et/ou le négationnisme pourront s’y développer et prospérer tranquillement. Par conséquent, je vous remercie de bien vouloir retirer sous huitaine les messages contenant de telles incitations à la haine. Je vous rappelle par ailleurs l'obligation d'hébergeur qui est la vôtre de ne pas laisser perdurer de tels contenus sur votre site une fois signalés. Je vous indique également que nous transmettons ce courrier à nos avocats, qui saisiront la justice s'il est avéré que la modération exercée par jeuxvideo.com est insuffisante", précise le Président du Crif.

Pour lire l'intégralité de l'article : bit.ly/2k7WrHt

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.