Actualités
|
Publié le 24 Avril 2015

Graeme Clark, Ministre plénipotentiaire près l’Ambassade du Canada invité de la Commission d’Etudes Politiques du CRIF

Pour le Canada, soutenir l’Etat d’Israël est un impératif moral et stratégique.
 

La Commission d’Etudes Politiques du CRIF présidée par le Pr Raoul Ghozlan a reçu Monsieur Graeme Clark, Ministre Plénipotentiaire près l’Ambassade du Canada à Paris. Il est diplômé des Universités de Toronto et d’Oxford et a enseigné l’anglais dans un lycée parisien.
Il a occupé diverses fonctions au sein du Ministère des Affaires étrangères ; notamment il a été Directeur des Relations avec les Médias ; il a été en poste dans plusieurs pays d’Amérique latine et Ambassadeur permanent auprès de l’Organisation des Etats américains.
Historiquement, le Canada a toujours été très proche de l’Etat d’Israël.
Il faut noter tout d’abord que le Premier ministre Stephen Harper a effectué une visite en Israël en Janvier2014 et a été reçu ‘à la Knesset. Il a rappelé que les Juifs sont présents au Canada depuis plus de 250 ans et qu’il y a près de 350000 juifs au Canada.
Pour le Canada, disait- il, soutenir l’Etat d’Israël est un impératif moral et un impératif stratégique. Notre point de vue sur le droit à l’existence d’Israël en tant qu’Etat juif est absolu et non négociable.
Il ajoutait « Nous rejetons une situation où Israël serait  sur la scène internationale la cible unique des critiques ».
A propos du nucléaire iranien, « le Canada n’évaluera pas le succès  de cette approche sur les mots, mais uniquement sur les faits ».
En janvier 2015, Irving Cottler (ancien Ministre de la Justice) participait a la première Assemblée générale de l’ONU dédiée à l’Antisémitisme et rappelait le caractère scandaleux de la résolution votée il y a 40 ans, et assimilant le sionisme au racisme, et quelques temps plus tard il participait au Congrès Juif Européen à Prague. Enfin, invité en Afrique du Sud, il a fait part au Président Zuma du caractère scandaleux de la « Semaine Israël Apartheid », et l’a invité à se rendre en Israël pour juger la réalité de ses propres yeux.
Monsieur Clark a insisté sur la qualité des relations économiques, commerciales et scientifiques avec Israël. Il nous a dit que le Canada partageait notre approche de la lutte contre le terrorisme, lutte contre la haine sur le Net (suppression des sites jihadistes, alerte des géants de l’Internet).
Au Canada, malheureusement, l’Antisémitisme est présent, même s’il n’atteint pas les proportions observées en Europe ; il est surtout observé au Québec, où l’on note beaucoup de militants propalestiniens dans les Universités.
Pour Mr Clark, c’est le désarroi de certains qui pousse à l’Islamisme qui fait rêver.
A propos des attentats de Paris de janvier 2015, il a rappelé qu’il avait accompagné le Ministre canadien de l’Intérieur pour déposer une gerbe à l’Hyper Casher et ensuite à la synagogue de la Victoire ; il a rappelé qu’une grande manifestation de soutien s’était tenue à Toronto.
En ce qui concerne le conflit israélo-arabe il a rappelé que le Canada soutenait la formule « Deux Etats côte à côte en paix et en sécurité ». Il a rappelé que son pays s’était engagé à lutter contre Daesh et à manifester une grande fermeté vis à vis de l’Iran et de la Syrie.
Cette position est soutenue à la fois par les Canadiens et les Québécois (70 %).
Enfin, il nous a rappelé le débarquement en aout 1942 à Dieppe de 5000 soldats canadiens venus libérer la France, mais qui furent tués ou faits prisonniers par les allemands.
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.