Actualités
|
Publié le 25 Juillet 2016

#International - Afghanistan : l'EI revendique un carnage au coeur de Kaboul

Le sanglant attentat a fait 80 morts. L'ONU dénonce un "crime de guerre".

"Une attaque qui cible délibérément une large concentration de civils relève du crime de guerre"

Publié dans le Monde le 25 juillet 2016
 
Daesh a revendiqué le sanglant attentat survenu samedi 23 au cœur du quartier chiite de Kaboul (Afghanistan) et qui a fait 80 morts et 231 blessés parmi la population. "Deux combattants de l’EI ont fait exploser leur ceinture explosive lors d’un rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul en Afghanistan" a fait savoir l'organe de communication Amaq de l'organisation terroriste.
 
C'est la première fois que Daech revendique un attentat dans la capitale afghane, alors que la ville fait l'objet d'une surveillance constante car la menace terroriste y est quotidienne. 
 
Il s'agit également de l'attaque la plus meurtrière menée par l'EI dans le pays où il lutte à la fois contre les autorités du gouvernement de Kaboul appuyées par les forces de l'OTAN et aussi contre les insurgés talibans.
 
Le président afghan, Ashraf Ghani, a annoncé une journée de deuil national dimanche. Il a par ailleurs juré de "venger" les victimes de cet attentat "en poursuivant leurs auteurs où qu’ils se trouvent".  Le représentant de l'ONU à Kaboul, Tadamichi Yamamoto, a assuré dans un communiqué qu'"une attaque qui cible délibérément une large concentration de civils relève du crime de guerre"... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.