Actualités
|
Publié le 26 Novembre 2019

La minute Geek - Comment l’État Islamique séduit les jeunes en utilisant les nouveaux réseaux sociaux

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

Facebook ? Twitter ? Des « réseaux de vieux » pour la jeune génération. Poussant toujours plus loin la propagande et cherchant toujours à atteindre un public plus jeune et plus vulnérable, l’État Islamique (ou ce qu’il en reste) a investi le réseau social Tik Tok.

Les djihadistes ont utilisé tous les « codes » permettant d’atteindre un public plus jeune : vidéos dynamiques, petits cœurs (oui…), filtres, chansons… ils glorifient leurs actions et combats avec un ton entrainant, ce qui provoque plus facilement l’adhésion que de longs prêches rébarbatifs.

Les vidéos ont depuis été supprimées, mais le réseau social chinois se retrouve tout de même confronté aux mêmes problèmes que les grands : comment développer un algorithme efficace pour que les contenus soient supprimés et ne puissent plus être ré uploadés ?

Tik Tok, même si tous ne le connaissent pas, est un réseau social récent, créé en 2017. C’est aujourd’hui la troisième application la plus téléchargée au monde après Whatsapp et Messenger. L’application a été téléchargée plus d’un milliard de fois dans le monde, elle compte plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont 4 millions en France, où 45% des moins de 13 ans déclaraient l'utiliser en début d’année. Environ 30% des utilisateurs globaux sont mineurs.

Le réseau social a immédiatement pris des mesures, et au-delà de la suppression des contenus, a également mis en place une task force pour faire en sorte que cela ne se reproduise pas.

Une fois encore, les services de renseignement jouent au « chat et à la souris » avec les djihadistes, qui malgré la perte de leur territoire physique, sont encore actifs et influents sur le territoire numérique.

 
Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.