Actualités
|
Publié le 17 Mars 2020

La minute Geek - Coronavirus : attention aux arnaques online !

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

On vous a parlé des fake news liées au corona virus, et comment certaines personnes mal intentionnées en profitent. Aujourd’hui, on vous parle des arnaques online, qui ont pour but de vous soutirer de l’argent ou de pirater des données personnelles. 

Arnaques aux masques et gels hydroalcooliques

Que vous soyez pharmaciens ou simple particulier, vous pourrez être approchés par des fabricants qui auraient à vous vendre des masques ou des gels hydro alcooliques. La semaine dernière, un pharmacien parisien du 12ème arrondissement s’est fait avoir et a précommandé un millier de masques pour plus de 5000€… et n’a jamais été livré. De même, des publicités se sont mise à fleurir sur Facebook pour acheter des masques ou du gel. Attention, ne commandez jamais par ce biais, ce sont des arnaques ! Facebook lutte contre ces vendeurs, si vous êtes exposés à une publicité signalez la immédiatement !

Site malveillant, fausses applications

Attention aux applications frauduleuses ! Certains « petits malins » ont lancé des applications destinées au public pour « informer », « aider » etc… méfiez-vous ! Certaines de ces applications sont des sites de fake news, d’autres sont carrément des applications malveillantes qui vont vous aspirer tout le contenu du téléphone ! De même, un site proposant une carte interactive de suivi des cas dans le monde, coronavirusmap.com, comporte en fait un malware qui va infecter votre ordinateur. Vous pouvez en revanche faire confiance à l’application Covidom, qui aide les malades porteurs du virus à être suivis. De toutes façons, on ne vous le dira jamais assez, en tant de crise, il est important de rester informé, mais la surinformation ne génère qu’une saturation et un stress inutiles.

Fausses ONG

Rien n’arrête les criminels et certainement pas la décence. De fausses ONG qui prétendument aident les malades à guérir ou à être équipés fleurissent sur internet… sans le savoir, vous financez la nouvelle voiture ou la dernière montre à la mode pour des voleurs sans scrupules… il existe suffisamment d’ONG qui ont pignon sur rue pour ne pas se mettre à financer des associations douteuses.

Quitter les écrans

Nul ne sait combien de temps cette crise va durer, ni comment nous allons chacun réagir au confinement et la restriction d’activité. Profitons-en peut être pour être un peu plus « offline », rattraper les livres qu’on a jamais pris le temps de lire, s’occuper de son chez soi… et limiter ainsi le risque d’être victime de l’une ou l’autres de ces arnaques.

 
Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.