Actualités
|
Publié le 18 Février 2020

La minute Geek - Ils sont les chasseurs de Daesh sur les réseaux sociaux, qui sont ces e-justiciers ?

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

Daesh et les réseaux sociaux, c’est une histoire qui dure. Les djihadistes, depuis le début, se servent des réseaux sociaux pour de multiples raisons.

C’est sur les réseaux sociaux qu’ils ont déversé leur propagande, suscitant ainsi des vocations et recrutant ainsi des combattants. C’est sur les réseaux sociaux qu’ils ont pu lancer des campagnes de financement, afin de se procurer des liquidités. Enfin, c’est sur les réseaux sociaux qu’ils font passer les pires vidéos et pires exactions, dans le but soit de recruter, soit de terroriser (et dans les deux cas, ils ont malheureusement trop souvent atteint leur objectif).

Les réseaux sociaux ont toujours du mal à suivre, et c’est bien péniblement que les contenus sont effacés, et les profils bannis.

Alors des internautes ont décidé de prendre les choses en main, et de partir à la chasse aux djihadistes, sur les réseaux sociaux.

Voici nos initiatives préférées :

  1. CrtlSec : ce groupement d’activistes se coordonne afin d’identifier puis signaler en masse les profils de djihadistes, et arrive à en faire supprimer plusieurs centaines par mois, sur Twitter. En 2018 par exemple, ce sont 223 comptes en moyenne qui ont été supprimés chaque semaine.

Comment cela fonctionne ? Les différents comptes Twitter du collectif postent des liens vers des comptes djihadistes, et l’ensemble des utilisateurs qui suivent CtrlSec se mettent à signaler en masse les contenus identifiés. Avec plus de 25K followers, le succès est garanti.

Pour les suivre, cela se passe ici : https://twitter.com/CtrlSec

 

  1. La Katiba des Narvalos. Katiba ? C’est le nom des unités combattantes de Daesh. Narvalos ? Ca veut dire zinzin. Et c’est comme cela que ce groupe de geeks/ experts de la région / experts en radicalisation se sont mis à infiltrer et signaler tous les comptes djihadistes, que ce soit sur Twitter ou sur les messageries cryptées.

Ils sont tellement efficaces qu’ils communiquent maintenant avec la DGSI, d’une part pour que l’agence de renseignement ne les prenne pas pour des vrais djihadistes, et de l’autre pour communiquer des trouvailles, quand elles nécessitent une intervention. Par exemple ce collectif a identifié un « vrai » djihadiste à la Réunion, qui a depuis été arrêté. Au menu, travail, humour, lutte contre le terrorisme… ce subtil mélange doublé d’une forte sensation de « faire le bien » vous rendra forcément accros à ce compte et à tous les comptes satellites associés.

Pour les suivre : https://twitter.com/KatNarvTV 

 

Chasser les djihadistes ne s’improvise pas, mais cela s’apprend. Vous savez maintenant comment débuter, il ne reste plus qu’à se lancer !

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.