Actualités
|
Publié le 3 Juin 2020

La vie continue - Et si on allait au ciné avec le Mémorial de la Shoah ?

Après 55 jours de confinement, les Français retrouvent peu à peu leur vie quotidienne. Pour des raisons sanitaires, de nombreux espaces de divertissement restent pour le moment fermés et la prudence reste de mise. Malgré tout... la vie continue ! Dans cette nouvelle rubrique post-confinement, le Crif vous propose de découvrir des initiatives dynamiques à explorer depuis chez vous (ou alors vraiment pas loin !).

Et si on allait au ciné avec le Mémorial de la Shoah ?

 

Depuis le début du confinement, le Mémorial de la Shoah a mis de nombreuses ressources en ligne. Il est par exemple désormais possible de découvrir l'exposition "La Voix des témoins" sur le site du musée. 

Par ailleurs, une nouvelle rubrique intitulée "Ciné-Club" a fait son apparition. A travers celle-ci, le Mémorial propose régulièrement à ses auditeurs de découvrir des documentaires, films et vidéos (pour une durée determinée, le contenu est sans cesse renouvelé). 

 

Le Mémorial de la Shoah vous invite à voir ou à revoir le film :

« L’origine de la violence »

Un film d’Elie Chouraqui, avec Richard Berry, Stanley Weber, César Chouraqui.

Lors d’un voyage en Allemagne, un jeune professeur, Nathan Fabre, découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d’un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie.

De retour en France, le souvenir de cette photographie ne cesse de l’obséder. Face au silence de son père, il décide alors de se pencher sur l’histoire de sa propre famille. Les secrets qu’il y découvre bouleversent son existence.

À l’issue de sa quête, Nathan comprendra que le passé, même enfoui au plus profond des mémoires, finit toujours par ressurgir… 

Pour voir ce film d'Elie Chouraqui, cliquez ici !

 

Pour découvrir les autres films et documentaires régulièrement proposés et mis à disposition, rendez-vous sur le site du Mémorial de la Shoah

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.