Actualités
|
Publié le 25 Juin 2015

Le CRIF Rhône-Alpes a reçu le Juge Fenech lors d’un déjeuner débat le 8 juin 2015

Cette invitation inaugure une série de déjeuners débats qui seront régulièrement organisés par le CRIF Rhône-Alpes.
 

La conjoncture internationale nous a conduits à choisir comme premier invité Monsieur Georges Fenech, Député du Rhône et Secrétaire des groupes parlementaires France-Israël et France-Qatar.
Le Juge Fenech a répondu très vite à notre invitation.
Natif de Tunisie, originaire d’une famille modeste, élève de l’Ecole Républicaine qui l’a mené jusqu’à de très hautes fonctions dans la Magistrature, c’est avec une grande simplicité qu’il a évoqué quelques souvenirs d’enfance et partagé avec nous ce moment de convivialité. Il a été très touché par le portrait effectué lors de sa présentation, qui va à l’encontre de celui, autoritaire, dressé généralement par la presse ou ses opposants.
De ces échanges privilégiés, il ressort que bien qu’appartenant à l’opposition, il soutient le Gouvernement dans sa lutte contre le terrorisme (il a voté la loi sur le Renseignement), mais s’oppose à la politique pénale de la Ministre de la Justice, Christiane Taubira, sur les réductions de peine pour les récidivistes.
Alors que l’Europe a une attitude qu’il qualifie de « Munichoise » face aux dangers qui l’assaillent. « Où sont passés les Chefs d’Etat ? » Il rend cependant hommage à la France (et à son Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius) pour sa fermeté face au dossier nucléaire iranien.
De ses rencontres récentes avec l’Egyptien Sissi, il retient que c’est un véritable allié de l’occident et d’Israël.
Le financement du terrorisme par le Qatar reste un sujet complexe. Si, officiellement, le Qatar qui fait partie de la coalition anti Daesh, n’a aucun intérêt à financer le terrorisme, rien n’empêche certaines familles riches qataries de le faire (pourtant l’EI est « assis » sur un trésor immense)...
En tant que Député, il visite régulièrement les prisons, dont tout récemment celle de Corbas dans la région Rhône-Alpes.
Elles doivent faire l’objet de la plus grande vigilance, car sans aucun doute elles sont un foyer de radicalisation et d’enrôlement islamiste comme le sont les mosquées salafistes (+ de 80 en France). Georges Fenech décrit le même processus d’endoctrinement que les sectes. Il déplore le nombre insuffisant d’aumôniers musulmans.
Il est nécessaire d’accroître la surveillance des mineurs en partance vers les zones de combat et pour cela prône le rétablissement de l’autorisation de sortie du territoire. Il faut renforcer les contrôles aériens intra européens, revoir « Schengen »…
En conclusion, il n’a pas manqué de nous faire partager sa grande inquiétude sur la situation internationale et l’état de « guerre » auquel nous devons faire face.
 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.