Actualités
|
Publié le 27 Janvier 2016

Le CRIF salue l'interdiction d'une manifestation pro-boycott d’Israël en marge d’un match opposant l'Asvel au Maccabi Rishon

Le préfet du Rhône a estimé que l’appel au boycott représentait «un délit constitutif de provocation à la discrimination».

Publié dans le Progres le 26 janvier 2016
 
Une manifestation appelant au boycott des produits israéliens en marge d’un match de basket opposant mercredi 27 janvierl'Asvel au Maccabi Rishon, a été interdite mardi 26 janvier par la préfecture du Rhône.
 
Le préfet Michel Delpuech a estimé que l’appel au boycott dans le cadre du mouvement BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) représentait «un délit constitutif de provocation à la discrimination», selon l’arrêté. Le collectif Palestine 69 était à l’initiative de ce rassemblement.
 
Le président du Crif, Roger Cukierman, a «salué», sur Twitter, «une décision qui protège la démocratie des appels à la haine».
 
Manuel Valls avait condamné, le 16 décembre devant l’Assemblée nationale, «toutes les campagnes» de boycott visant les produits israéliens du fait du conflit avec les Palestiniens, en jugeant qu’elles étaient souvent le paravent d’un «antisionisme qui bascule dans l’antisémitisme». Un mois plus tard devant Les Amis du Crif, il avait estimé que les pouvoirs publics devaient «changer d’attitude» vis-à-vis de ces manifestations... Lire l'intégralité.
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.