Actualités
|
Publié le 12 Juillet 2019

L'info qu'il ne fallait surtout pas manquer - Homard m'a tuer

Toutes les semaines, le Crif vous propose la rubrique "L'info qu'il ne fallait surtout pas manquer". Cette info, vous l'aurez compris, c'est LA petite pépite de la semaine. Cette semaine, ce qu'il ne fallait surtout pas manquer, c'est...

... les homards sèment la zizanie dans le monde

Vous n'avez pas pu y échapper. Depuis quelques jours, une photo d'un déjeuner réunissant Yossi Shelley, l'Ambassadeur d'Israël au Brésil et Jair Bolsonaro, le Président brésilien, circule sur les réseaux sociaux et dans la presse. Pourquoi ? Et bien parce que dans l'assiette de l'Ambassadeur se trouve... un homard ! Enfin, ce qu'il en reste après que les services de communication de l'Ambassade aient flouté  le crustacé, d'une manière tout à fait artistique.

Et oui... le homard n'est pas casher ! Un gros homard baignant dans de la mayonnaise maison associé à un Ambassadeur israélien, ça fait vraiment mauvais genre.

Alors, c'est vrai, c'est drôle. On a ri, puis on a ri jaune. Flouter ce homard, c'est flouter la frontière qui existe entre religion et Etat. C'est aussi remuer le couteau dans la plaie (ou dans la mayo) et ranimer la sempiternelle discussion sur le caractère religieux de l'Etat d'Israël. Quoi qu'on en pense, les faits sont là et ils nous prouvent qu'il s'agit d'un vrai débat.

Concernant les talents de graphisme de l'Ambassade, rassurez-vous, des internautes attentifs ont déjà proposé leur aide pour le prochain floutage. 

Au même moment en France, une polémique à propos du mode de vie de François de Rugy éclate. Au centre du bad buzz ? Encore un homard (ou plusieurs...) ! Cette semaine, homard en a tué plus d'un...

Mon image

De gauche à droite : Jair Bolsonaro, Président brésilien, les deux homards floutés, et Yossi Shelley, Ambassadeur d'Israël au Brésil

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.