Actualités
|
Publié le 22 Novembre 2012

Trois questions à Dorit Livshin, Directrice de l’Office National israélien de Tourisme

Durant un conflit, un pays dans son ensemble se sent apeuré, fragilisé et se pose une question : sommes-nous soutenus ? Il y plusieurs types de soutien, alimentaire, financier, moral… À la différence de certaines zones conflictuelles, Israël sait qu’il peut compter sur l’appui des citoyens français qui refusent d’être les proies d’une panique instaurée par les terroristes. Ceux qui aiment et soutiennent Israël assurent la continuité d’un tourisme indispensable au développement de pays. Nous avons posé trois questions à Dorit Livshin, Directrice de l’Office National israélien de Tourisme qui nous invite à voyager en Israël.

 

Comment se porte aujourd’hui le tourisme vers Israël ?

 

En cette période et plus que jamais, les Juifs de France sont particulièrement attendus et bienvenus en Israël : nous connaissons leur indéfectible affection pour notre pays qui leur réserve le meilleur accueil en toutes circonstances : familiales, loisirs, ou autres. Ils seront toujours ravis de découvrir des lieux nouveaux, insolites, de déguster les meilleurs menus dans de nouveaux restaurants ou de redécouvrir les musées et expositions divers qui se renouvellent constamment en Israël. À ce jour, on compte un total de 3 millions d’arrivées entre janvier et octobre 2012  (+8% par rapport à 2011)… Depuis la France, 22% de hausse a été remarqué en septembre dernier.

Une augmentation des vols directs en direction d’Eilat-Mer Rouge a également été constatée (+23%). 

 

Quels évènements ces prochaines semaines, ces prochains mois ?

 

Ils sont nombreux !  Je citerai déjà le Marathon de Jérusalem qui  est  un rendez-vous à ne pas manquer.  Cette année , environ   15 000 coureurs  y  ont  participé,  et  l’ on  s’ attend  à un record pour  le 1er mars 2013 :  www.jerusalem-marathon.com.   D’ autres  manifestations  sont  aussi très attendues dans les mois qui viennent comme par exemple  le  Festival  de musique classique  à  Eilat en janvier 2013 (tout comme le Festival de jazz  à  la  même  période) et  aussi, la  fête  des  fêtes  à  Haifa qui  rassemble dans  une  atmosphère chaleureuse  les  différentes communautés  de  la  ville ( en décembre 2012 ),  l ’ exposition  « Angels  Art  »  au  Musée  d’ Israël -  le  20  décembre  2012, la semaine du  Design  à  Jérusalem  en  décembre 2012 , “Luisa Miller”, un  opéra  de  Giuseppe Verdi,  au  centre d’arts  à  Tel-Aviv du  3  au  9 janvier  2013, etc.

 

Le rôle de l’Office de Tourisme en France a-t-il été déterminant cette année 2012 ?

 

Tout à fait. Outre les reportages et éditions spéciales de grands titres tels que Géo, National Geographic ou Grands Reportages, nous sommes présents depuis cet automne à la télévision grâce à des spots longue durée sur Arte, D8 ou Itélé. Stéphane Bern et l’équipe de Secrets d’Histoire reviennent d’un magnifique voyage pour un projet télévisé d’ici quelques mois ; tout comme Des Racines & des Ailes à Jérusalem. Enfin, notre page Facebook-Voyage en Israël est plus active que jamais (près de 18 000 fans à ce jour) et notre site web vous tient au courant de l’actualité touristique israélienne tout en sélectionnant pour vous les offres les plus alléchantes des voyagistes : www.otisrael.com

Nos réseaux sociaux en direct

IsraelValley : Votre rendez-vous sur l’économie d’Israël : high-tech, finance, industrie, emploi

Palestinian editor-in-chief of academic journal refuses to collaborate with Technion doctoral student who wouldn’t condemn 'ongoing violation of human rights in Palestine.'

#Actu - «Ma première est arabe, mon second est juif, mon troisième est noir, et mon tout est français»

A partir du 26 septembre la chaîne PLANÈTE+ diffusera
« Pourquoi nous détestent-ils ? », une série de trois documentaires sans tabou qui analysera les relations qu’entretient la France avec trois de ses minorités en interrogeant la montée de la haine, le repli communautaire et la libération de la parole raciste et antisémite.

Amelle chahbi, comédienne et réalisatrice, Alexandre Amiel, producteur et Lucien Jean-Baptiste, réalisateur vont confronter leurs histoires personnelles à la réalité des racismes anti-arabes, anti-juifs et anti-noirs. Tous fiers de leurs origines, ils rejettent toutefois l’idée qu’elles constituent leur seule identité.

Lundi 26 septembre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Arabes ?
Lundi 3 octobre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs ?
Lundi 10 octobre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Juifs ?

Pour voir les bandes annonces PLANÈTE+ : http://bit.ly/2cHXRUR

Basé à Tel-Aviv, le projet social «iota» a connu un grand succès, dans le cadre du salonMaison & Objets qui a eu lieu à paris du 2 au 4 septembre 2016.

Смотри valid просмотров видео 2. valid видео онлайн бесплатно на Rutube.

Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont réussi à stopper complètement la production des métastases grâce à...

#VivreEnsemble - Jérusalem : Une salle de prière commune pour catholiques, juifs et musulmans

A l’occasion du Mekudeshet, un festival inter-religieux de musique sacrée à Jérusalem qui prendra fin demain, trois imams, trois prêtres et trois rabbins sont à l’initiative d’une salle de prière commune ouverte à tous les croyants.

Les leaders spirituels ont travaillé ensemble sur ce projet en s’assurant que le lieu soit propice à toutes les prières tout en s’accompagnant d’installation artistique lié au festival.
L’objectif étant d’offrir aux gens l’opportunité de "saisir l’âme de Jérusalem" loin des violences et des attentats dont elle est le théâtre.

Lire l'article 20 Minutes : http://bit.ly/2dk18Ll

#VivreEnsemble - Jérusalem: Une salle de prière commune pour catholiques, juifs et musulmans

A l’occasion du Mekudeshet, un festival inter-religieux de musique sacrée à Jérusalem qui prendra fin demain, trois imams, trois prêtres et trois rabbins sont à l’initiative d’une salle de prière commune ouverte à tous les croyants.

Les leaders spirituels ont travaillé ensemble sur ce projet en s’assurant que le lieu soit propice à toutes les prières tout en s’accompagnant d’installation artistique lié au festival.
L’objectif étant d’offrir aux gens l’opportunité de "saisir l’âme de Jérusalem" loin des violences et des attentats dont elle est le théâtre.

Lire l'article 20 Minutes : http://bit.ly/2dk18Ll

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.