Actualités
|
Publié le 10 Mai 2016

Voyage du Crif Marseille, le sport comme vecteur de paix

Un voyage réussi, au-delà de toutes les espérances.

Nous avons encore une fois fait mention de l’importance de la conservation du Consulat d’Israël à Marseille

Par Edith Janowski-Bismuth, responsable Communication CRIF Marseille Provence
 
Une délégation de cinquante personnes du CRIF Marseille Provence et du Conseil Départemental s’est rendue en Israël du 1er au 5 mai 2016. 12 collégiens, joueurs de football et leurs accompagnants avaient été invités à partager ce voyage, pour participer avec une équipe israélienne à deux tournois de football, le premier à Haïfa, le second à Abu Gosh, village arabe proche de Beit Shemesh. 
 
Par ailleurs, le Conseil Départemental  des Bouches-du-Rhône avait inscrit dans son déplacement la signature d’accords de coopération entre la Mairie de Haïfa et le département. 
 
Nous avons été accueillis à l’aéroport Tel Aviv - Ben Gourion par Monsieur Yaacov Bazak, Conseiller à l’International du Maire de Haïfa et Madame Catherine Crosnier, Consule de France de cette même ville.
Un programme dense nous attendait dès le lendemain matin. Après une visite de Haïfa et des Jardins en escaliers du Centre Mondial Baha’ï, la délégation du CRIF rejoignit la Mairie de Haïfa où nous attendait son Maire, Yona Yahav. Dans la grande salle de réception, chacun avait sa place attitrée et son nom inscrit, les adolescents un peu troublés, jetaient des regards émerveillés aux alentours.
 
Ce fut Yona Yahav, qui souhaita la bienvenue à chacun d’entre nous. Il fit l’éloge de Haïfa, seule ville du pays a avoir créé une Université et un Parc technologique de telle ampleur. Il avait invité des responsables scientifiques et chefs d’entreprise israéliens. Ils  interviendront plus tard pour nous expliquer les problématiques environnementales et sociologiques. 
 
Le Maire rappela les liens qui nous unissent depuis si longtemps, et la concrétisation des accords avec le Conseil départemental dans le domaine scientifique, numérique, médical et de la gestion de l’eau. La Présidente du CRIF MP, Michèle Teboul, insista sur ce message important : « Prévenir l’antisémitisme et défendre les valeurs du Judaïsme… Ce voyage nous l’avons pensé et réalisé à l’attention des jeunes à travers le sport, élément fédérateur », a-t-elle conclu.
 
Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental souhaita bonne chance aux enfants pour le match. Elle évoqua son programme social, la préservation du territoire et du patrimoine des Bouches du Rhône, son intention de développer le numérique et la francophonie. Elle rappela que : « Tout est parti d’ici – d’Israël, cette terre des civilisations ». La signature des accords vint parachever la matinée. 
 
Alors que la plus grande partie de la délégation était attendue au Centre Rambam et à l’hôpital d’urgence souterrain, Sammy Ofer, celle des joueurs rejoignit le stade. 15H30, heure israélienne, le soleil était au plus haut et la chaleur accablante. Nous avons, d’un commun accord, décidé de mélanger les équipes israéliennes et françaises, les adolescents ont échangé  leurs maillots,  verts pour Haïfa, blancs pour Marseille où était inscrit ‘footez nous la paix’. Les joueurs se sont défendus des deux côtés avec conviction et respect, le score nul, tout un symbole, 5/5, vint clôturer le match. La remise des coupes et des médailles par Martine Vassal et Michèle Teboul, la prise de photos entre tous les joueurs, les dirigeants et l’ensemble des délégations, se sont faites dans la joie et la bonne humeur. Notre prochaine étape était Jérusalem.
 
Nous sommes partis pour Jérusalem où nous attendait pour un dîner, le Ministre de la Construction et du Logement, Monsieur Yoav Galant, ami de Zvi Ammar, Président du Consistoire Israélite de Marseille. Les interventions se sont succédé, la première fut celle de Michèle Teboul qui rappela qu’: « Israël est central pour nous français, Israël a une place à part dans notre cœur ». Elle souligna l’importance de la présence des jeunes, les futurs ambassadeurs, qui témoigneront de la vérité sur la réalité  israélienne. Zvi Ammar remercia le Ministre, héros de l’Etat d’Israël, d’avoir répondu à notre invitation. Il souleva le problème de la maintenance du Consulat d’Israël à Marseille et demanda au Ministre d’intervenir contre sa fermeture. Il en fut de même pour Meyer Habib, Député des Français à l’Etranger. Ce dernier  poursuivit en précisant qu’Israël était le pays le plus moral du monde, et dénonça avec force le vote de l’UNESCO, dont celui de la France, qui fit du Mont du Temple et du Mur occidental des Lieux Saints exclusivement musulmans. « C’est indigne » ajouta-t-il.  
 
Martine Vassal, eut le plaisir d’annoncer que ce déplacement en Israël  était son premier voyage officiel et que sa délégation était composée d’élus du Département, de la Région et de la Mairie. Elle remercia Michèle Teboul pour cette belle initiative.
 
Marseille, ville de plus de 2500 ans comprend plus de 37 communautés différentes, il est impératif qu’Israël soit représenté à Marseille a-t-elle surenchéri. Pour Yoav Galant,  ce mois de Nissan est spécial car il est celui de la liberté et de la Shoah. Evoquant les leçons à tirer de notre passé, il insista sur les capacités d’Israël à se défendre par ses propres moyens. Personne n’aurait parié il y a 70 ans sur l’avenir d’Israël, sur sa sécurité, sur cette Nation, instituée « Nation des start-up », nous partageons les mêmes valeurs et combattons le même terrorisme, il est important de ne pas céder.
 
Désireux d’aller voir le Mur des lamentations vers 22H, nous nous sommes heurtés à la Porte de Jaffa, aux forces de sécurité qui recherchait le terroriste responsable d’un attentat au couteau. Les membres de la délégation, enjoins à quitter les lieux, furent impressionné par le calme et l’organisation auxquels ils ont assisté.
 
 Mardi 3 mai, autre jour, autre programme pour les jeunes, ce fut la visite de Yad Vashem, Musée d’histoire de la Shoah, pour les autres,  la rencontre avec Monsieur Nir Barkat, Maire de Jérusalem.
 
Ce qui m’a le plus frappée, c’est la cohésion des jeunes marseillais, toujours réunis à la même table lors des repas comme dans la déambulation du Musée. Attentifs aux explications de Gérard Nouchi, musulmans, arméniens et juifs marseillais regardaient les photos, commentaient, s’indignaient. Aux côtés d’Eliav se tenait Mehdi. Imprégnés par la tristesse des lieux, Garen, Yonathan et Ismaïl s’attardaient dans les traverses de Yad Vashem.
 
11H, nous étions attendus à la Résidence du Président de l’Etat d’Israël, Monsieur Réouven Rivlin. Une partie de la délégation du CRIF Paris nous rejoignit. Grâce aux efforts accomplis par Anita Mazor, Consule générale d’Israël à Marseille, les formalités de sécurité furent rapides. C’était la première fois que nous étions invités par un président de l’Etat d’Israël, nous en avons mesuré la faveur à juste titre. Jovial et souriant, Réouven Rivlin fit son entrée sous les applaudissements. Il est revenu à Michèle Teboul de remercier le Président pour son accueil et lui dire combien nous étions heureux d’être là. « Je devrais parler français, mais aussi l’arabe et vous l’hébreu », nous a-t-il dit en préambule. « Nous nous sentons proches de la diaspora juive mais encore plus de la France pour son passé douloureux, nous, israéliens, sommes responsables de tous les juifs et de leur sécurité en particulier, tous ensemble nous devons lutter contre le terrorisme ».
 
La présidente du Conseil départemental remercia publiquement Michèle Teboul, qui fut à l’origine de ce voyage et félicita les joueurs de football pour leur match nul. S’adressant directement au Président elle loua l’engagement de la politique gouvernementale israélienne en matière d’environnement, de santé et de High Tech. Elle insista sur le développement des relations bilatérales entre la France et Israël,  ce dernier, « - Patrie de toutes les patries - terre de  spiritualité ». 
 
Nous avons encore une fois fait mention de l’importance de la conservation du Consulat d’Israël à Marseille ; promesse a été faite par le Président de défendre ce dossier en haut lieu, comme pour la délégation de Philadelphie qu’il avait reçue la veille. Le Président s’est prêté de bonne grâce aux nombreuses photos, avec les joueurs notamment. Ce fut un moment que nous n’oublierons pas.
 
Après un délicieux repas au restaurant l’Eucalyptus, où chacun put donner son impression sur ce voyage, la délégation se sépara, celle du département pour la visite des Lieux Saints et la rencontre à Tel Aviv avec l’Ambassadeur de France en Israël et l’autre partie, pour Abu Gosh. 
 
Daniel Sperling, représentant la Présidente du CRIF à l’Ambassade insista sur la cohésion de cette délégation à deux têtes, un chef d’équipe politique en la personne de Martine Vassal et un chef d’équipe communautaire avec Michèle Teboul, toutes deux formant ‘UN’ et symbolisant le Bien Vivre Ensemble. 
 
Nous étions attendus à Abu Gosh par le Maire, Monsieur Essa Jaber. Abu Gosh est une ville arabe forte de 9000 personnes, symbole de la coexistence entre juifs et musulmans. Après les mots de bienvenue et l’échange des cadeaux, de jeunes danseurs nous ont offert un spectacle de danses folkloriques, un moment touchant et heureux. Vint l’heure du second tournoi de football. Nos jeunes joueurs s’étaient quelque peu détendus pendant les discours, et j’étais dubitative sur leur capacité à jouer. Les jeunes arabes israéliens nous attendaient de pied ferme et nos joueurs marseillais se sont démenés avec habilité. Des gradins, nous encouragions les joueurs à marquer des buts. Cyprien, Olivier, Jocelyne, Hayko criaient leur joie. Emily, journaliste à la Provence ne quittait pas sa caméra, choisissant le meilleur angle pour son film.
 
 Le match nul fut la règle pour cette rencontre aussi. Je n’oublierai pas la joie des arabes israéliens lorsque nous leur avons remis, coupes et maillots, dont ceux de l’OM offerts par Jean-Pierre Taïeb du Maccabi, encore un moment inoubliable. Nous ne pouvions quitter Jérusalem sans la visite des Lieux Saints, c’est ce que nous fîmes dès notre arrivée, le Saint Sépulcre, le Mont du Temple pour deux de nos invités et le Mur occidental. La nuit tombait sur Jérusalem et le soleil couchant renforçait la vision symbolique de ce voyage, Jérusalem unique.
 
Mercredi 4 mai, notre dernier jour fut celui de la détente, départ pour Massada et la Mer Morte, dès 8H30 du matin. Notre guide Daniel Cohen, intarissable sur l’histoire biblique d’Israël, nous emporta des siècles en arrière. L’histoire de Massada, forteresse du courage, nous a beaucoup impressionnés,  sa vue imprenable sur le désert ajoutant à l’émotion.  Sur le chemin du retour nous ne pouvions faire l’impasse sur une baignade dans la Mer Morte. Flotter dans cette mer, fut pour nos jeunes collégiens une expérience extraordinaire.
 
 
Membres de la délégation :
Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental des Bouches du Rhône 
Marie-Pierre Callet, Vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à la viticulture, aux systèmes d’information
Dominique Tian, Député, 1er Adjoint au Maire de Marseille
Meyer Habib, Député des Français à l’Etranger
Françoise Bruneteaux, Vice-présidente du Conseil régional Provence Côte d’Azur
Caroline Pozmentier, Vice-présidente du Conseil régional, adjointe au Maire de Marseille, délégué à la Sécurité
Didier Parakian, Adjoint au Maire de Marseille, délégué à l’Economie 
Daniel Sperling, Conseiller régional, délégué au numérique, adjoint au Maire de Marseille, en charge du numérique, conseiller politique Crif
Yves Moraine, Maire du 6ème et 8ème arr, délégué aux Marchés Publics 
Richard Maillé, Délégué à la prévention routière, Conseil départemental
Michèle Teboul, Présidente du CRIF Marseille Provence
Zvi Ammar, Président Consistoire Israélite de Marseille
Cyprien Fonvielle, Directeur Fondation Camp des Milles 
Jacques Teboul, Chef d’Entreprise, Vice-président Ecole Yavné 
Olivier Mazerolle, et Mme, Journaliste, éditorialiste, ex-directeur rédaction la Provence
Jean Jacques Zenou, Président RJM
Roland Elbez, Président de RAMBAM, CRIF
Bruno Benjamin, Président école Gan-Ami, CRIF
Philippe Korcia, Co-président Cercle des Amis du CRIF
Marie Claire Sfadj, CRIF 
Jacques Teboul, Chef d’Entreprise, Vice-président de l’école Yavné
Claude Njhoya, ex-champion du monde karaté,  DJ, animateur radio 
Patrick Khanoyan M. Mme, Cardiologue - Coordonnateur de la Fédération de Cardiologie
Gérard Nouchi, M. Mme, Club des Master 
Charles Levy, Chef d’entreprise
Christian Jouenne, Chef d’Entreprise
Emilie Davy, journaliste « La Provence »
Marc Jolibois, Directeur de Cabinet 
Chritopher Blanchet, conseiller spécial de la Présidente
Linda Casta, DRIAE
Marie-Anne Laure, Chargé du protocole
Edith Janowski-Bismuth, Responsable communication, relations extérieures CRIF
 Les joueurs : Kamel Bessa, accompagnateur, Ismaïl Arslan, Mehdi Labidi, Lokmen Lebbal, Garen Birgin,  Richard Avedis Birgin,  Karekine Tony Birgin, Roupen Lucas Birgin,  Aras Birgin, accompagnateur,Hayko Birgin, accompagnateur, Jean Pierre Taeïb,  accompagnateur, Avi Dan Melka, Yaniv Melka, Eliav Taeïb,  Yonathan Shmuel Taeïb. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.