Actualités
|
Publié le 12 Avril 2018

#YomHaShoah #Theatre - Représentation de la pièce Etty

Le Centre d’Art et de Culture (FSJU) est heureux d’accueillir la pièce de théâtre Etty, pour une représentation unique à l’occasion du Yom HaShoah.

Le Centre d’Art et de Culture (FSJU) en coproduction avec la loge B’nai B’rith Léon Blum – JP, et avec le soutien de l’association France Israël sont heureux d’accueillir la pièce de théâtre Etty, pour une représentation unique à l’occasion du Yom HaShoah !

Dans un décor évoquant une ville en ruine, la comédienne Bérangère Allaux arpente la scène et donne corps aux mots tirés des « Lettres de Westerbork » d’Etty Hillesum.

Etty Hillesum n’est pas n’importe quelle voix. Elle a eu un destin hors du commun. Comme beaucoup d’artistes, poètes et écrivains, on trouve dans les textes d’Etty un écho universel à faire connaître : les âmes de feu sont contagieuses ».
Le feu intérieur qui l’habite se transforme peu à peu en un besoin irrépressible d’amour des autres. C’est pourquoi, elle a toute sa place parmi la tradition judéo-chrétienne. C’est sous doute pour cela que tant de juifs et de chrétiens se sont reconnus en elle.
Etty est Hollandaise, juive non pratiquante. Elle est morte à 29 ans, en camp de concentration, à l’automne 1943. Elle fait partie des 104 000 juifs néerlandais déportés et assassinés pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Lorsqu’elle est déportée à Westerbork, camp de transit, situé au nord-est des Pays-Bas, Etty Hillesum ne tente pas de se cacher. Face à la souffrance, aux persécutions, à l’oppression, au sadisme, elle se met à aimer sans compter ses semblables, elle les assiste avec une conviction phénoménale, capable d’embrasser l’humanité toute entière.
Ses lettres traduisent l’amour inébranlable qu’elle voue à l’homme et à la vie. Jamais de cri, jamais de larme. Juste des mots à la fois doux et graves pour décrire le bel été de 1942, les champs de lupins jaune d’or, l’élan de la vie et les premiers trains chargés de déportés..
Avant d’être déportée à Auschwitz, Etty confie à une amie des lettres poignantes, témoins de cette période d’horreur, où transparait pourtant une irrésistible joie de vivre…célébrant la beauté du « jasmin et de ce pan de ciel bleu derrière sa fenêtre », soutenant que « la vie est belle et pleine de sens dans son absurdité, pour peu que l’on sache y ménager une place pour tout et la porter tout entière en soi dans son unité ».

La comédienne Bérangère Allaux

Sous la houlette du metteur en scène Sava Lolov, Bérangère Allaux nous rappelle la mémoire d’Etty avec une intensité et une justesse remarquables et nous transmet avec sa propre vérité et sa joie de vivre, un précieux témoignage, un hymne à la vie.
La pureté de diction de Bérangère Allaux et le feu contenu qui l’anime nous permettent d’entendre parler de l’indicible sans sentiment de voyeurisme. Cette jeune femme est habitée par la grâce et nous le sommes par elle, longtemps après le tomber de rideau.

Tarifs de 20€ à 100 € (reçu cerfa à partir de 50 € sur Weezevent)
Billetterie Weezevent : https://www.weezevent.com/etty-2
Billetterie Billetreduc : http://www.billetreduc.com/207213/evt.htm?nr=1
Billetterie FNAC : http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Theatre-contemporain-ETTY-ETTY.htm#/calendrier/

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.