A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 7 Mai 2014

«At li layla» (Next to Her), un film d’Asaf Korman, en compétition à la Quinzaine des réalisateurs 2014

Par Sandrine Bendavid

Asaf Korman a réalisé plusieurs courts métrages présentés dans de nombreux festivals, parmi lesquels «Death of Shula», l’histoire touchante de la gestion du deuil d’un animal dans une famille morcelée et de comment ce deuil va canaliser toutes les émotions et les non-dits pour permettre finalement de renouer le lien familial. «Death of Shula» avait été présenté lors de la 39e Quinzaine des Réalisateurs, en 2007. «At li layla» est son premier long métrage d’Asaf Korman.

L’histoire est celle de Chelli, qui s’occupe de sa sœur Gabby, handicapée mentale. Quand les services sociaux découvrent que Gabby reste seule à la maison lorsque sa soeur part travailler, Chelli se retrouve contrainte de la placer dans un institut de jour. Ce changement va cependant lui permettre de se rapprocher de Zohar. La présence de cet homme dans sa vie va engendrer une fêlure dans la relation symbiotique des deux sœurs. Tous trois forment alors un trio étrange, où les frontières entre amour, sacrifice et torture vont être bousculées…

Asaf Korman a commencé l’écriture de son nouveau film en 2011, avec l’aide active de son épouse, l’actrice israélienne Liron Ben-Shlush, qui a co-écrit avec lui le scénario. Liron Ben-Shlush joue le rôle principal de Chelli, aux côtés de Dana Ivgy, remarquable dans le rôle de la jeune sœur handicapée. Dana Ivgy est la fille du grand acteur israélien Moshe Ivgi, que l’on a pu voir cette année dans le rôle époustouflant d’un père suicidaire dans le film, «Youth» de Tom Shoval. Les festivaliers ont déjà applaudi, pour sa part, Dana Ivgi, dans «Mon trésor», le premier film de Keren Yedaya, présenté sur la Croisette dans le cadre de la Semaine de la Critique et vainqueur de la Caméra d’Or en 2004. Dana Ivgi a aussi joué un rôle principal dans le second film de Keren Yedaya, «Jaffa», également projeté au Festival en 2009. Keren Yedaya qui revient cette année à Cannes concourir pour une nouvelle Caméra d’Or avec «Loin de son absence», en sélection officielle, un film dont nous reparlerons dans cette rubrique.

Tom Shoval parle de son nouveau film comme d’un film d’acteurs : « «At li layla» est un film sur les gens, sur l’humanité, qui est mon sujet de prédilection en tant que réalisateur… J’ai imaginé les concepts, les images, Liron a imaginé les situations, les émotions… Ce film est une oeuvre à deux mains, fruit d’une collaboration étroite et sans compromis qui a été aussi jouissive que souffrante ».

Ce film, à l’instar de son court-métrage « Death of Shula », tente de dépasser les limites de la représentation cinématographique et se veut à la frontière entre la fiction et la vie. A ne pas manquer dès sa sortie en salles.

«At li layla», un film d’Asaf Korman

Quinzaine des Réalisateurs 2014

Jeudi 22 mai 2014, séances à 9h00 et à 17h00 au Théâtre de la Croisette (badges ou invitations uniquement)

Vendredi 23 mai 2014 :

- à 11h00, au cinéma les Arcades

- à 21h30 au cinéma Studio 13

Pour ces deux dernières séances, il est possible d’acheter des billets.

 

CRIF

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.