A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 4 Novembre 2015

Comment on se pourrit la vie, par Paul Zeitoun (*)

« L'éradication de l'antisémitisme en France n'incombe qu'à la volonté des Français non-juifs » 

Une recension de Jean-Pierre Allali
 
Dans ce livre agréable à lire, Paul Zeitoun nous livre une série de graines de sagesse sur les sujets les plus divers. D' « Accueil » à « Vieillir » en passant par « Antisémitisme », « Conflits au travail », « Étranges étrangers », « Mensonges politiques », « Racisme » et « Religion ». Ou encore : « Alcoolisme », « Jouer au docteur », « Se croire guéri » , « Se croire malade »...
 
Puisant dans son expérience de praticien et mettant à profit des situations réelles auxquelles il a été lui-même confronté, Paul Zeïtoun nous prodigue des conseils de bon sens. En toute chose, il privilégie la prudence, l'expectative : « Oubliez la politique si vous avez, une famille, des amis, des livres, un toit avec ou sans un jardin à cultiver... ». 
 
Il est encore plus réservé quant aux discussions qui tournent souvent mal, dans les familles ou entre amis, sur la religion. Méfiez-vous dit-il : « toute discussion sur la religion est dangereuse ».  
 
Dans son article sur l'antisémitisme, on regrettera qu'il ne développe pas plus le « nouvel antisémitisme » mais on partagera volontiers sa conclusion : « L'éradication de l'antisémitisme en France n'incombe qu'à la volonté des Français non-juifs. C'est l'éducation qui permet de contrecarrer la bêtise des ignorants... ». 
 
Sympathique.
 
(*) Éditions Anfortas. Juin 2015. Préface de Jean de Kervasdoué. 204 pages. 18 euros.
CRIF

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.