A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 24 Septembre 2013

Créer pour résister - vernissage de l’exposition « Bellmer, Ernst, Springer, Wols au camp des milles »

« Partout il y avait des débris de briques, et de la poussière de briques, même dans le peu qu’on nous donnait à manger. Cette poussière nous pénétrait jusque dans les pores de la peau. On avait l’impression d’être destinés à devenir débris de briques ».

 

Ces quelques mots de Max Ernst renvoient  aux conditions de vie  dans l’ancienne Tuilerie des Milles devenue entre 1939 et 1942, un camp français d’internement puis de déportation : privations, manque d’hygiène et de nourriture, déshumanisation...

L’exposition, réalisée en partenariat avec Marseille Provence 2013, présente jusqu’au 15 décembre une cinquantaine d’œuvres

Un an après l’ouverture au public du  Camp des Milles, une exposition dédiée à quatre grands artistes internés au Camp des Milles -Hans Bellmer, Max Ernst, Ferdinand Springer, Wols- vient d’être inaugurée au Site-mémorial du camp des Milles. En présence d’environ deux cents invités dont de nombreuses personnalités du monde de la culture et de l’éducation, Jean-François Chougnet, Directeur de Marseille Provence 2013 souligna la place de la mémoire dans MP13, les commissaires d’exposition Juliette Laffon et Bernadette Caille présentèrent leur travail, et Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camp des Milles– Mémoire et Éducation, évoqua le lien fort entre les objectifs de mémoire, d’histoire, d’éducation et de culture du Site-mémorial. Il rendit aussi hommage aux artistes et autres personnes déportées du camp des Milles sans retour.

 

L’exposition, réalisée en partenariat avec Marseille Provence 2013, présente jusqu’au 15 décembre une cinquantaine d’œuvres des années 1939-1941, ainsi que des documents concernant les artistes eux-mêmes et des pièces d’archives relatives à la vie au Camp des Milles, pour beaucoup inédits.

 

Site-mémorial du Camp des Milles

40 chemin de la Badesse, Les Milles, Aix-en-Provence

Ouvert tous les jours, de 10h à 19h (fermeture de la billetterie à 18h)

Accès pour les personnes à mobilité réduite

www.campdesmilles.org/

Nos réseaux sociaux en direct

Avec le projet Kitchen Without Border, un restaurateur de Tel Aviv a trouvé un moyen simple de réunir de collecter de l’argent

Gadot and British actor Jason Statham will star in an action-packed TV spot for Israeli company Wix, to be aired for the first time during this year's Super Bowl.

#MemoireJ - Ilan Halimi a été enlevé dans la nuit du 20 au 21 janvier 2006 en région parisienne.

Les détails de son calvaire ont été plusieurs fois détaillés dans la presse et lors du procès du "gang des barbares".

Ilan Halimi fut torturé durant plusieurs semaines dans une cave d’une cité de Bagneux. Le motif de ce crime est crapuleux et antisémite : il s’agissait d’extorquer de l’argent à la famille de la victime, « supposée riche car juive ».

Il fût découvert agonisant le 13 février 2006 le long des voies ferrées du RER C à Sainte-Geneviève-des-Bois, il décéda lors de son transfert à l’hôpital.

Ilan Halimi est aujourd’hui enterré au cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem.

Ne l’oublions pas, Ilan a été séquestré et torturé parce qu’il était juif.

En février 2016 Marc Knobel, historien au Crif publiait sur son blog cet article sur l'affaire Ilan Halimi : bit.ly/2iJejLL

Bloomberg a déclaré qu'Israël est le 10ème pays le plus innovant du monde cette semaine, au moment de la sortie de son index de l'innovation 2017. Les Etats Unis arrivent 9ème et perdent une place, alors qu'Israël en gagne une.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.