A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 24 Septembre 2013

Créer pour résister - vernissage de l’exposition « Bellmer, Ernst, Springer, Wols au camp des milles »

« Partout il y avait des débris de briques, et de la poussière de briques, même dans le peu qu’on nous donnait à manger. Cette poussière nous pénétrait jusque dans les pores de la peau. On avait l’impression d’être destinés à devenir débris de briques ».

 

Ces quelques mots de Max Ernst renvoient  aux conditions de vie  dans l’ancienne Tuilerie des Milles devenue entre 1939 et 1942, un camp français d’internement puis de déportation : privations, manque d’hygiène et de nourriture, déshumanisation...

L’exposition, réalisée en partenariat avec Marseille Provence 2013, présente jusqu’au 15 décembre une cinquantaine d’œuvres

Un an après l’ouverture au public du  Camp des Milles, une exposition dédiée à quatre grands artistes internés au Camp des Milles -Hans Bellmer, Max Ernst, Ferdinand Springer, Wols- vient d’être inaugurée au Site-mémorial du camp des Milles. En présence d’environ deux cents invités dont de nombreuses personnalités du monde de la culture et de l’éducation, Jean-François Chougnet, Directeur de Marseille Provence 2013 souligna la place de la mémoire dans MP13, les commissaires d’exposition Juliette Laffon et Bernadette Caille présentèrent leur travail, et Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camp des Milles– Mémoire et Éducation, évoqua le lien fort entre les objectifs de mémoire, d’histoire, d’éducation et de culture du Site-mémorial. Il rendit aussi hommage aux artistes et autres personnes déportées du camp des Milles sans retour.

 

L’exposition, réalisée en partenariat avec Marseille Provence 2013, présente jusqu’au 15 décembre une cinquantaine d’œuvres des années 1939-1941, ainsi que des documents concernant les artistes eux-mêmes et des pièces d’archives relatives à la vie au Camp des Milles, pour beaucoup inédits.

 

Site-mémorial du Camp des Milles

40 chemin de la Badesse, Les Milles, Aix-en-Provence

Ouvert tous les jours, de 10h à 19h (fermeture de la billetterie à 18h)

Accès pour les personnes à mobilité réduite

www.campdesmilles.org/

Nos réseaux sociaux en direct

#MémoireJ - Survivant de l’Holocauste, Max Mannheimer s’est éteint à Munich le 24 septembre à l’âge de 96 ans

Né en 1920 à Neutitschein, il fut déporté avec toute sa famille en 1943 à Auschwitz. Envoyé par la suite dans un camp de Varsovie il subira la marche de la mort jusqu’à Dachau puis sera libéré au camp de Mühldorf. Il est alors le seul survivant de sa famille.

Jusqu’en 1986 il refusera d’évoquer son passé. C’est en voyant une croix gammée aux Etats-Unis que Max Mannheimer décidera de faire de la lutte contre l’antisémitisme son combat durant les 30 dernières années de sa vie.

Son travail sera récompensé par bon nombre d’honneurs et de récompenses, y compris celle de Chevalier de la Légion d’Honneur et l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne.

Saluons la mémoire d’un homme courageux et engagée.

Lire l'article i24NEWS en Français : http://bit.ly/2cWvUL6

The anti-Israel protesters’ actions inside Council Chambers reflect exactly what they try to do to pro-Israel students on far too many college campuses.

#Actu - Les Juifs de France en plein doute

Ce dimanche le journal télévisé de France 2 a consacré son reportage «13h15 le dimanche» au climat actuel de d’antisémitisme en France et à communauté juive qui est l’une des principales cibles du terrorisme islamique.

Depuis 10 ans la montée de l’antisémitisme ne fait que se confirmer à travers des actes abominables perpétrés contre des synagogues, des écoles confessionnelles, des commerces casher où contre des hommes portant la kippa.
Fait aggravant : la banalisation de la haine antisémite qui se propage sur les réseaux sociaux avec une facilité effroyable.

Pour voir ce reportage FRANCE 2 : http://bit.ly/2cZABHb

The DLD Tel Aviv Conference is Israel’s largest high-tech gathering. NoCamels has sifted through the packed schedule to provide you with the ultimate guide.

Dans une vidéo, une actrice accuse Habima d'avoir un rôle central dans l'occupation israélienne - Israël, Norvège, théâtre, Habima

#CommuniquéDePresse :

Disparition du Grand rabbin Joseph Sitruk

Le CRIF a appris avec une très grande tristesse la disparition du grand rabbin Joseph Sitruk.

Il laissera une empreinte très profonde dans l'histoire et la vie du judaïsme français.

Joseph Sitruk était une autorité morale et spirituelle qui forçait le respect et l'admiration de tous.

Il œuvrait chaque jour à l'enseignement et la diffusion du judaïsme.

Joseph Sitruk est et restera une figure exemplaire pour les Juifs de France qui conserveront l'image d'un homme courageux, fidèle à ses convictions et d'une générosité exceptionnelle.

http://www.crif.org/fr/communiquedepresse/communiquedepresse-disparition...

IsraelValley : Votre rendez-vous sur l’économie d’Israël : high-tech, finance, industrie, emploi

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.