A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 14 Janvier 2016

Le grand désarroi juif

De Toulouse à Strasbourg, les auteurs nous font rencontrer – dans leur diversité – de nombreux représentants des communautés juives de l’Hexagone.

Par Jean-Claude Guillebaud, journaliste, écrivain et essayiste, publié dans la Vie le 12 janvier 2016
 
Les gens de ma génération n’imaginaient pas qu’ils verraient un jour de leurs propres yeux cette ignominie : des Juifs assassinés en France parce qu’ils sont juifs ! Ce fut pourtant le cas à Toulouse le 19 mars 2012, puis le 9 janvier 2015 dans l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris. Devant de tels bégaiements de l’histoire, les indignations convenues ne suffisent pas. À force, elles se banalisent, comme se banalise l’antisémitisme lui-même. Les protestations convenues sont sûrement sincères. Il n’empêche qu’à la longue elles sont menacées par ce qu’on pourrait appeler « l’effet ritournelle ».
 
À ces grandiloquences répétées, préférons l’interrogation de terrain, le souci de vérité, la volonté de savoir ce qui se passe dans les tréfonds des âmes et du pays. Victor et Salomon Malka ont publié ces jours-ci un livre bouleversant de probité et de mesure "Le Grand Désarroi". La question à laquelle ils essaient de répondre est simple : les Juifs de France sont-ils nombreux à vouloir quitter le pays ?
 
Les auteurs ont choisi de prendre la route. De Toulouse à Strasbourg, en passant par Bordeaux, Montpellier, Perpignan ou Marseille, ils nous font rencontrer – dans leur diversité – de nombreux représentants des communautés juives de l’Hexagone. Et ce voyage devient d’autant plus passionnant à suivre que s’y trouvent restituées non plus une « idée victimaire » mais des réalités vivantes et contrastées... Lire l'intégralité.
 
"Le Grand Désarroi. Enquête sur les juifs de France", de Victor et Salomon Malka (Albin Michel)
 
CRIF

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.