A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 1 Juillet 2013

Vichy, la pègre et les nazis, par Isaac Lewendel avec Bernard Weisz (*)

Voici un livre remarquablement documenté dont la lecture s'avère parfois insoutenable. Les auteurs, qui ont consulté des centaines de dossiers de procédures judiciaires pour étayer leur thèse, nous montrent comment, au quotidien, pendant les années noires de l'Occupation allemande, les Juifs de Provence et plus particulièrement ceux d'Avignon, ont été traqués, rançonnés, spoliés et, pour nombre d'entre eux, conduits vers la mort.

On découvre avec stupéfaction et une indignation rétroactive comment les Allemands qui ne disposaient pas des effectifs nécessaires dans leur chasse aux Juifs et aux résistants, ont utilisé la pègre locale, de grands et de petits truands, tout un monde interlope de tenanciers de maisons closes, de trafiquants et de voleurs, pour parvenir à leurs fins. Pour décrire cette engeance, les auteurs utilisent une expression qui en dit long : « la racaille à l'état pur ». Ainsi en était-il, notamment, de la « bande à Palmieri ». Quant au sinistre Commissariat général aux questions juives, il est, fort justement, présenté comme « la crapulerie légalisée ». Les portraits de certains dirigeants pro-nazis de l'époque font froid dans le dos. On pense à Henri de Camaret, délégué du CGQJ pour le Vaucluse, à Jean Lebon, « auteur d'un impressionnant tableau de chasse », à Régis de Bonnet d'Oléon, chef de la Légion française des combattants du Vaucluse et à tant d'autres. En résumé, « un réseau de profiteurs de biens juifs patronné par l'État ». Du côté des Allemands, les figures de Wilhelm Müller, chef du SiPo-SD d'Avignon et de son quasi homonyme, le commandant SS Rolf Mühler font froid dans le dos. Pourtant, à la Libération, force est de constater que la justice fit peu de cas des crimes commis contre les Juifs. Si quelques assassins furent abattus lors d'opérations et si certains furent condamnés à mort et exécutés, nombreux sont ceux dont les peines furent rapidement réduites et la grâce prononcée dans les années soixante.

 

Un travail salutaire qui démontre, si besoin était, que l'histoire globale de la Shoah ne peut se comprendre sans l'apport des histoires locales, région par région, pays par pays, de tous les points du globe où opéra et sévit la bête immonde.

 

Jean-Pierre Allali

 

(*) Éditions Nouveau Monde. Préface de Serge Klarsfeld. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Avril 2013. 448 pages. 24 euros.

Nos réseaux sociaux en direct

CALCULS ÉLECTORAUX ET DÉCLARATIONS ABSURDES PAR FRANCIS KALIFAT

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Depuis quelques jours nous assistons à un déferlement de déclarations au sujet du Burkini.
Chacun y va de sa déclaration en fonction de son propre agenda électoral
Dans ce domaine JL Mélenchon comme d’habitude atteint les sommets de l’absurde et de l’indécence en déclarant « dans notre pays, on a persécuté les juifs, puis les protestants et aujourd’hui les musulmans……. »
Ce relativisme et le parallèle sont totalement inacceptables doivent être dénoncés.
Profiter de la polémique actuelle pour assimiler les arrêtés «anti burkini » à la Saint Barthélémy et à la shoah est indigne et nauséabond.
Par ces propos JL Mélenchon nous montre une fois de plus qu’il est prêt à tout, pour attirer l’attention et instrumentaliser les polémiques allant jusqu’à travestir l’histoire de notre pays.
Un tel relativisme et de telles arrières pensées politiques sont indignes d’un candidat à la présidence de la République

L’Espagne soutient de moins en moins le BDS, mouvement qu’elle trouve contre productif pour l’économie locale en berne

Main opposition party, led by Israel critic Jeremy Corbyn, may have to cancel its annual flagship conference next month

Le film a été visionné en catimini pour la première fois par un groupe d'étudiants iraniens - Iran, Anne Frank

Aux premières heures de la libération de la capitale, le 25/08/1944, Place de l'Hôtel de Ville, le général de GAULLE prononce un discours avec sa célèbre "petite phrase" :"... Paris, Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !...

Mobileye est le leader des systèmes anti-collisions grâce à ses algorithmes capables d’interpréter les images d’une caméra

L'artiste Saber Rebaï, jury dans la version arabe de The Voice, a été forcé de se justifier après la publication sur les réseaux sociaux d'un cliché de lui aux côtés d'un militaire en uniforme du Cogat, l'organe du ministère israélien de la Défense en charge des Territoires occupés.

L’Arche : Des portraits, des parcours de femmes L’Arche, « le magazine du judaïsme français », publie un hors série consacré à « des parcours de femmes …

Le Ministère israélien pour le Développement débloque régulièrement des fonds pour contribuer au développement des régions du Néguev et de la Galilée, nett

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.