Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Bienvenue chez vous, Monsieur Dreyfus

30 Novembre 2018 | 201 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Pages

Actualité
Portrait de Marc Knobel
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Pages

Cette semaine a été marquée en Israël par l’inauguration, le 27 novembre dernier, de la statue du capitaine Alfred Dreyfus offerte par Paris.

Un symbole fort qui rappelle à toutes les générations un triste 5 janvier 1895 dans la cour des Invalides lorsqu’un adjudant brisa sur ses genoux le sabre du capitaine Alfred Dreyfus accusé à la dégradation et à la déportation en Guyane pour haute trahison.

Un capitaine juif, qui clamait sur son innocence et que personne à l’époque ne voulait croire. Un Homme Juif Français, lâché par tous let victime de l’antisémitisme.

 Dans cette cour des Invalides, la foule hurlait «  mort aux Juifs ». Ce ne fut que trois ans plus tard que le frère de l’officier, Mathieu Dreyfus et le journaliste, Bernard Lazare, entreprirent de démonter l’accusation. Là, commence la véritable dimension politique de ce qui devait s’appeler l’Affaire Dreyfus. La France était divisée et le 13 janvier 1898 Émile  Zola publia son  fameux « J’Accuse » dans les colonnes de L’Aurore.

Cette affaire a été un véritable électrochoc dans la tête et dans le cœur d’un jeune journaliste envoyé pour suivre l’événement qui se déroulait dans cette cour des Invalides. Le jeune Théodore Herzl , venu en simple observateur, a vu et entendu les cris de haine antisémite. Il prit alors conscience de la nécessité absolue et vitale pour les Juifs d’avoir une terre. Ce matin du 5 janvier 1895 naissait, sans le savoir encore,  le sionisme, dont il est important de rappeler l’essence, l’origine et la définition : le sionisme est le droit du peuple juif à avoir une Terre.

Après le premier congrès à Bâle et de nombreuses résistances et réticences, le retour du peuple juif sur sa terre devint une priorité. Le combat fut long et les pionniers rejoignirent la Palestine. Ils y travaillèrent sans baisser les bras une terre aride et inhospitalière que personne n’avait labouré. Ils espéraient lui redonner vie.

Ils attendaient des Nations qu’elle leur soit enfin rendue. Ils en rêvaient jusqu’à ce fameux 29 novembre 1947, lorsqu’à l’Assemblée Générale de l’ONU, la résolution 180 fut votée.  Elle prévoyait la partition de la Palestine mandataire en trois entités, un l’État juif, un État arabe et Jérusalem sous contrôle international.

 Ce 29 novembre 1947, dans un Monde se relevant à peine de la deuxième guerre mondiale et dans une Europe qui pansait ses plaies et dans laquelle 6 millions de juifs avaient été exterminés et qui avait devant elle ces survivants de la Shoah, témoins de son humanité, les juifs allaient enfin avoir leur Terre.

Le monde arabe refusa ce vote et en appela à la révolte.

Le Sionisme, dans l’esprit de nombre de gens est une insulte, un mot imprononçable et une idéologie infréquentable. 71 ans après le vote de la résolution 181, et 123 ans après l’affaire Dreyfus, l’antisémitisme est bien vivant. Il se maquille souvent en antisionisme, ou est franchement exprimé comme le révèle un récent sondage réalisé par CNN.

Le juif perturbe, il fascine, il est et demeure une question, voir un fantasme. 

L’État juif lui, reste et demeure contesté et certains veulent encore le voir disparaître. Mais aujourd’hui il est là, il est fort, il réussit, et il brille.

123 ans après l’affaire Dreyfus, 123 ans après la prise de conscience de Théodore Herzl, le rêve est devenu une belle et resplendissante réalité.

Bienvenue chez vous, Monsieur Dreyfus ! Vos descendants ont une Terre, une Armée et ils vivent libres.

Aujourd'hui, nous avons tous la responsabilité de lutter sans faille contre les antisémites, les négationnistes et les antisionistes. 

Gil Taieb