Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Deux mondes, par Gil Taieb

14 Juin 2019 | 127 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

En cette veille de shabbat, j’aurais tant aimé vous parler du merveilleux spectacle de Frédéric Zeitoun et de son nouveau CD de duos inédits ou du Festival des Cultures Juives qui a été inauguré jeudi soir et que je vous invite à suivre.

J’aurais aimé vous dire combien nous avons de la chance de pouvoir vivre ces moments de bonheur en écoutant les mots écrits et chantés par Frédéric ou la voix unique de Barbara Hendricks.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous inviter à vous rendre partout où la culture vous est offerte et proposée.

J’aurais aimé pouvoir vous exprimer le bonheur d’avoir bientôt à Paris: La Place Jérusalem.

J’aurais aimé n’avoir qu’à remercier Madame Hidalgo, le Conseil de Paris, le Conseil municipal du 17e, d’avoir tenu leurs promesses et de montrer par ce vote et l’inauguration prochaine de cette place, que Paris aime Jérusalem. 

Et ce malgré les réticences et la réprobation de tous ceux, pour lesquels Jérusalem et Israël sont des noms imprononçables voire des cauchemars. 

Alors bravo et merci à Anne Hidalgo et à tous ceux qui ont œuvré ou simplement eu le courage d’honorer cette ville éternelle, berceau du monothéisme et capitale d’Israël.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous souhaiter un bon shabbat dans la paix et la sérénité.

À toute l’Humanité, à nous tous en France,  partout dans le monde et partout en Israël. 

Mais, cette nuit, les terroristes du Hamas ont à nouveau tiré sur le sud d’Israël. 

Une fois encore des habitants de Sderot ont été réveillés par les sirènes.

Une fois de plus, les enfants Israéliens ont vu leurs rêves interrompus et ont couru vers les abris. Une fois de plus Tsahal a dû intervenir en réaction à ce tir de roquettes. 

Une fois de plus, une fois encore, jusqu’à quand ?

Alors, en cette veille de shabbat,  au lendemain de l’ouverture du Festival des Cultures Juives, ayons une pensée pour nos frères et sœurs du Sud d’Israël qui vont regarder vers le ciel et n’avoir comme musique que le bruit strident et angoissant des sirènes et des impacts du Dôme d’Acier.

Ce jour est un jour de plus qui montre que 2 Mondes s’affrontent : celui des amoureux de la culture, de l’échange, de la découverte, du Vivre ensemble, de la beauté et de la paix et de l’autre celui de l’obscurantisme, de la haine et des adorateurs de la mort. 

En cette veille de shabbat, espérons et prions de toutes nos forces afin de faire que notre vision du Monde triomphe et que l’union sacrée se fasse enfin et partout, pour éradiquer et éliminer les barbares.

 

Gil Taieb 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.