Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Deux mondes, par Gil Taieb

14 Juin 2019 | 127 vue(s)
Catégorie(s) :
France

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Pages

Actualité

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

Pages

En cette veille de shabbat, j’aurais tant aimé vous parler du merveilleux spectacle de Frédéric Zeitoun et de son nouveau CD de duos inédits ou du Festival des Cultures Juives qui a été inauguré jeudi soir et que je vous invite à suivre.

J’aurais aimé vous dire combien nous avons de la chance de pouvoir vivre ces moments de bonheur en écoutant les mots écrits et chantés par Frédéric ou la voix unique de Barbara Hendricks.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous inviter à vous rendre partout où la culture vous est offerte et proposée.

J’aurais aimé pouvoir vous exprimer le bonheur d’avoir bientôt à Paris: La Place Jérusalem.

J’aurais aimé n’avoir qu’à remercier Madame Hidalgo, le Conseil de Paris, le Conseil municipal du 17e, d’avoir tenu leurs promesses et de montrer par ce vote et l’inauguration prochaine de cette place, que Paris aime Jérusalem. 

Et ce malgré les réticences et la réprobation de tous ceux, pour lesquels Jérusalem et Israël sont des noms imprononçables voire des cauchemars. 

Alors bravo et merci à Anne Hidalgo et à tous ceux qui ont œuvré ou simplement eu le courage d’honorer cette ville éternelle, berceau du monothéisme et capitale d’Israël.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous souhaiter un bon shabbat dans la paix et la sérénité.

À toute l’Humanité, à nous tous en France,  partout dans le monde et partout en Israël. 

Mais, cette nuit, les terroristes du Hamas ont à nouveau tiré sur le sud d’Israël. 

Une fois encore des habitants de Sderot ont été réveillés par les sirènes.

Une fois de plus, les enfants Israéliens ont vu leurs rêves interrompus et ont couru vers les abris. Une fois de plus Tsahal a dû intervenir en réaction à ce tir de roquettes. 

Une fois de plus, une fois encore, jusqu’à quand ?

Alors, en cette veille de shabbat,  au lendemain de l’ouverture du Festival des Cultures Juives, ayons une pensée pour nos frères et sœurs du Sud d’Israël qui vont regarder vers le ciel et n’avoir comme musique que le bruit strident et angoissant des sirènes et des impacts du Dôme d’Acier.

Ce jour est un jour de plus qui montre que 2 Mondes s’affrontent : celui des amoureux de la culture, de l’échange, de la découverte, du Vivre ensemble, de la beauté et de la paix et de l’autre celui de l’obscurantisme, de la haine et des adorateurs de la mort. 

En cette veille de shabbat, espérons et prions de toutes nos forces afin de faire que notre vision du Monde triomphe et que l’union sacrée se fasse enfin et partout, pour éradiquer et éliminer les barbares.

 

Gil Taieb 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.