Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Ensemble, nous devons nous élever contre la haine

04 Octobre 2019 | 113 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Pages

Actualité

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Portrait de Marc Knobel
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Pages

Je veux tout d’abord exprimer mon soutien aux victimes et aux endeuillés de l’attaque meurtrière à la préfecture de police de Paris. J’espère que toute la lumière sera faite sur ce drame qui a frappé des policiers au sein même de ce bâtiment. 

Un acte qui montre une fois de plus que la haine, pour quelque raison que ce soit, conduit des Hommes au demeurant normaux à commettre l’irréparable et à semer la mort.

La Haine, un créneau dont nombreux se saisissent pour manipuler les faibles et les transformer en criminels. La Haine, qui aujourd’hui est un fond de commerce pour certains idéologues populistes ou religieux qui cherchent à réveiller la bête immonde qui dort au fond de chaque être. La Haine, qui transforme certains croyants en intégristes assassins. La Haine, qui fait d’un citoyen lambda un extrémiste raciste, xénophobe, homophobe ou antisémite.

Cette Haine qui tue ! 

La Haine qui divise !

La Haine qui capte des voix !

La Haine, qui commence par des mots ou des gestes anodins et qui se transforme dans la tête de certains.

Quand un simple croyant devient islamiste intégriste. Quand les populistes Mélenchon, Le Pen, Zemmour alimentent les peurs et les faiblesses, et les transforment en dogmes. 

 

« Pas d’amalgame » dit-on ? Oui, pas d’amalgame simpliste qui alimente le racisme.

Mais on ne peut ignorer le lien qui fait de ces  idéologues dangereux les manipulateurs responsables du passage à l’acte de tous ceux,  en manque de repères et qui se sent abandonné.  Chacun de ces gourous trouve ses idiots utiles, qui par leur présence, leur discours ou leur silence cautionnent ces êtres dangereux. 

Chacune de ces menaces est à combattre avec la même force car il n’existe pas de bonnes haines. 

Parfois même il faut savoir pardonner même s’il ne faut jamais oublier. En cette veille de Kippour, prions le ciel de nous accorder ce pardon même si pour nous, simples humains et mortels, il est parfois difficile de le faire. 

Gil Taïeb

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.