Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Ensemble, nous devons nous élever contre la haine

04 Octobre 2019 | 114 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Mardi 10 octobre 2017, j'ai été reçu par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères pour un long tour d'horizon.

Portrait de Invité
#BlogDuCrif - Devoir de mémoire
|
20 Septembre 2017
Catégorie : France

Il y a 76 ans, le 15 décembre 1941, 69 hommes ont été fusillés au Fort du Mont Valérien à Suresnes, dans les Hauts de Seine par les autorités d’occupations allemandes. Ces hommes, français et étrangers, furent arrêtés par les forces de polices françaises de la Préfecture de police du département de la Seine (à l’époque).

Je vais vous raconter l’histoire de Moritz Singer, mon oncle, le frère de ma mère, un de ces fusillés.

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Pages

Actualité

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Pages

Je veux tout d’abord exprimer mon soutien aux victimes et aux endeuillés de l’attaque meurtrière à la préfecture de police de Paris. J’espère que toute la lumière sera faite sur ce drame qui a frappé des policiers au sein même de ce bâtiment. 

Un acte qui montre une fois de plus que la haine, pour quelque raison que ce soit, conduit des Hommes au demeurant normaux à commettre l’irréparable et à semer la mort.

La Haine, un créneau dont nombreux se saisissent pour manipuler les faibles et les transformer en criminels. La Haine, qui aujourd’hui est un fond de commerce pour certains idéologues populistes ou religieux qui cherchent à réveiller la bête immonde qui dort au fond de chaque être. La Haine, qui transforme certains croyants en intégristes assassins. La Haine, qui fait d’un citoyen lambda un extrémiste raciste, xénophobe, homophobe ou antisémite.

Cette Haine qui tue ! 

La Haine qui divise !

La Haine qui capte des voix !

La Haine, qui commence par des mots ou des gestes anodins et qui se transforme dans la tête de certains.

Quand un simple croyant devient islamiste intégriste. Quand les populistes Mélenchon, Le Pen, Zemmour alimentent les peurs et les faiblesses, et les transforment en dogmes. 

 

« Pas d’amalgame » dit-on ? Oui, pas d’amalgame simpliste qui alimente le racisme.

Mais on ne peut ignorer le lien qui fait de ces  idéologues dangereux les manipulateurs responsables du passage à l’acte de tous ceux,  en manque de repères et qui se sent abandonné.  Chacun de ces gourous trouve ses idiots utiles, qui par leur présence, leur discours ou leur silence cautionnent ces êtres dangereux. 

Chacune de ces menaces est à combattre avec la même force car il n’existe pas de bonnes haines. 

Parfois même il faut savoir pardonner même s’il ne faut jamais oublier. En cette veille de Kippour, prions le ciel de nous accorder ce pardon même si pour nous, simples humains et mortels, il est parfois difficile de le faire. 

Gil Taïeb

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.