Blog du Crif - La musique comme vecteur d’espoir face à la barbarie

19 Avril 2019 | 84 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Jeudi 6 septembre s'est tenue la cérémonie d'échange des vœux entre les responsables de la Communauté juive, la Maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente du Conseil régional d'Ile de France Valérie Pécresse.

Pages

Actualité

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Pages

Opinion

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Pages

La musique fait écho en nous et nous interpelle comme une lueur qui se transmet à chaque instant, comme les battements d’un cœur universel. Comme un langage à part entière elle parle d’un passé, d’un présent, d’un futur imaginé.

Elle a cette force de nous interpeller, nous faire vibrer, nous remettre en question parfois et de nous apprendre par moment notre histoire personnelle ou collective.

C’est pour toutes ces raisons que je salue l’initiative de la Philharmonie de Paris dont l’orchestre, ainsi que le chœur d’enfants de l’orchestre de Paris, interprèteront à deux reprises l’Opéra  « Brundibar » sous la direction de Lionel Sow et dans une mise en scène d’Olivier Letellier. Le concert est proposé aux publics scolaires le 9 mai et également ouvert au grand public le 8 mai.

L’Opéra Brundibar, composé par Hans Krasa le 23 Septembre 1943, prisonnier à Terezin, est un exemple de parenthèse de vie dans le cauchemar du camp nazi de Tchécoslovaquie.

Dans ce camp de transit furent déportés des dizaines de milliers de juifs avant d’être conduit vers Auschwitz ou ailleurs.

Cet Opéra raconte l’histoire de deux enfants en quête d’argent pour acheter le lait nécessaire aux soins de leur mère malade et qui sont confrontés au diabolique joueur d’orgue d’harmonie Brundibar, personnage représentant Adolf Hitler. Ils parviendront malgré tout à triompher. Les chansons de cet Opéra incarnent l’espoir face à la barbarie nazie.

Delphine Kessous

Informations et réservations : 

Concerts ouverts au public : https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/opera/19031-brundibar-hans-krasa

Concerts ouverts aux publics scolaires : https://philharmoniedeparis.fr/fr/scolaires-enseignants/19034-brundibar

Découvrez le site Internet de la Philharmonie de Paris

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.