Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - La première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique

21 Février 2020 | 134 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Pages

Actualité

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Pages

Opinion

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Discours prononcé à la cérémonie du 18 juillet par M. Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, lors de la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites commis par l’État français de Vichy et en hommage aux Justes de France. »

Pages

Ce Jeudi 20 février, j’ai assisté au dîner qui clôturait la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique. Le président du Crif, Francis Kalifat, était également présent.

Près de 60 imams, venus de toute l’Europe, regroupés autour de l’Imam Chalgoumi et de Marek Halter, ont pu donner les conclusions de leurs travaux afin de lutter contre le dévoiement de l’islam radical qui manipule les esprits, attise la haine et ensanglante la planète.

Cette initiative, pleine d’espoir, a été saluée par une large assistance composée d’élus français et étrangers, de scientifiques et par la presse. Les représentants de toutes les grandes institutions de la communauté juive étaient également présents afin de témoigner à l’Imam Chalghoumi, que son courage et son combat ont le soutien de tous ceux qui croient et espèrent en l’Homme et en sa capacité à changer l’Avenir.

Je veux ici saluer tous ces imams qui, bravant les menaces, prennent la parole et s’engagent dans un combat citoyen et humaniste face à l’obscurantisme et la terreur. 

La radicalisation contre laquelle tous doivent se lever et s’exprimer est le résultat du recul des valeurs républicaines et de l’abandon de certains territoires aux mains de la voyoucratie et de l’islamisme.

Nous l’avons tous souvent déclaré "le clientélisme et le populisme de nombreux élus ont donné toute sa force à cette bête immonde qui oppresse les femmes, manipule la jeunesse et fait grandir la haine de l’autre, celle du mécréant et de la République". 

Rien n’est jamais perdu tant qu’il y aura des hommes et des femmes capables de se lever et de dire non !

Hier soir, ils étaient 60 hommes et femmes et nous étions plus d’une centaine à les accompagner. Les pouvoirs publics et les médias se doivent de donner plus de force et d’écho à ces combattants pour la Paix des cœurs et des âmes.

Espérons, prions et surtout agissons ensemble pour que la petite flamme qui s’est exprimée jeudi soir nous donne la force de se débarrasser de l'islamisme radical.

Gil Taïeb

 

Mon image

Le président du Crif, Francis Kalifat, était à la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.