Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Le Covid-19 : cet ennemi invisible

16 Octobre 2020 | 19 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Discours prononcé à la cérémonie du 18 juillet par M. Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, lors de la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites commis par l’État français de Vichy et en hommage aux Justes de France. »

Pages

Actualité

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Discours prononcé à la cérémonie du 18 juillet par M. Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, lors de la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites commis par l’État français de Vichy et en hommage aux Justes de France. »

Pages

Opinion

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Discours prononcé à la cérémonie du 18 juillet par M. Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, lors de la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites commis par l’État français de Vichy et en hommage aux Justes de France. »

Pages

Après avoir croisé la Covid, c’est avec un immense plaisir que je vous retrouve en cette veille de shabbat qui verra l’entrée en vigueur du couvre-feu annoncé par le président Macron. Un terme terrible qui en dit long sur la situation actuelle.

Depuis cette annonce, comme à chaque annonce depuis le début de cette pandémie, les commentaires vont bon train. Les prises de parole se multiplient et nous assistons à une succession d’analyses qui se contredisent souvent. Ce bal des « je sais tout » ne fait que participer à une confusion qui perturbe tous nos concitoyens qui vivent avec plus ou moins d’inquiétude une situation qui les fragilise, perturbe leur quotidien et obscurcit leur lendemain.

Il est grand temps pour tous ceux qui se disent spécialistes ou experts de se taire !

Le pil-poul des scientifiques doit se poursuivre dans les laboratoires de recherche ou dans les cercles d’études. Le poker menteur de certains politiciens ne semble pas leur faire prendre conscience du trouble qu’ils occasionnent et de la mise en danger de la vie !

La Vie ! C’est bien de cela dont il s’agit. Comme tous le savent le virus tue ! Et lorsqu’il ne tue pas, il frappe plus ou moins fort ceux qui le rencontrent ou le croisent.

La panoplie des signes va de l’absence de signes au lit d’hôpital.

C’est à tous ceux qui ont souffert ou qui pleurent un être disparu qu’il faut penser avant de parler.

Certes on nous a menti par crainte d’avouer une impuissance ou parfois une incompétence. Nous aurons l’occasion de faire cette analyse lorsque nous serons sortis de cette « guerre ».

Six mois sont passés et nous constatons encore les effets de toutes ces erreurs et errements. 

Aujourd’hui, nous connaissons mieux notre ennemi, nous connaissons mieux les moyens d’en limiter la morbidité.

Tout le corps médical est sur le pont et se bat au quotidien mais cette bataille n’est pas encore gagnée. Les conséquences économiques sont graves voire dramatiques mais la France est unique et exemplaire dans son soutien financier et l’accompagnement qu’elle a mis en place.

En cette veille de shabbat et du couvre-feu, soyez forts, prenez du recul et profiter de ce moment privilégié que représente le shabbat pour vous ressourcer et vous dépolluer d’une information en continu qui dans 90 % des cas ne cherche qu’à faire de l’audimat.

Le couvre feu est une mauvaise passe de plus mais demain sera meilleur. Gardez le moral, vivez pleinement chaque minute et chaque jour. Redécouvrons les plaisirs simples et essentiels. Soyons plus que jamais solidaires des plus faibles ! Protégez-vous et protégez ceux que vous aimez

Vivez pleinement malgré cet ennemi invisible.

Soyez en bonne santé.

 

Gil Taïeb 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.