Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Blog du Crif - Les Juifs des Émirats arabes unis

21 Septembre 2020 | 248 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Martine Ouaknine est adjointe au Maire de Nice, déléguée au devoir de mémoire, à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, conseillère métropolitaine et départementale, présidente honoraire du Crif Sud-Est.

Texte de Richard Prasquier, ancien président du Crif, également publié dans l'hébdomadaire Actualité Juive.

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

 

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Par Nicolas Bedos

Pages

Le mois de septembre 2020 aura été fertile en rebondissements pour ce qui est de l’histoire du Proche-Orient. Coup sur coup, deux pays du Golfe, les Émirats Arabes Unis et le Bahreïn, ont décidé de normaliser pleinement leurs relations avec Israël. Le 15 septembre 2020 marque incontestablement une page de l’histoire du monde. Ce jour-là, à la Maison Blanche à Washington, ont été signés les Accords d’Abraham. Un traité historique, préparé par le gendre et conseiller du président américain, Jared Kushner et signé par le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, le ministre des Affaires étrangères des Émirats Arabes Unis, Sheikh Abdullah bin Zayed, celui de Bahreïn, Abdullatif bin Rashid Al-Zayani et le président Donald Trump en qualité de témoin.

On ne le sait pas toujours, ces deux pays du Golfe abritent de petites communautés juives qui, désormais, vont avoir tendance à se développer et à accueillir sans crainte les Juifs d’Israël et du monde entier.

Aujourd'hui, focus sur ...

Les Émirats Arabes Unis

Ce pays de 80 000 km2 compte une population de près de 10 millions d’habitants dont, situation unique dans le monde, environ 90% d’immigrants étrangers. État fédéral situé entre le golfe Persique  et le golfe d’Oman, créé en 1971, les ÉAU sont une réunion de sept émirats : Abou Dabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras El Khaïmah (qui a rejoint la Fédération en 1972) et Oum Al Qaïwaïn. Bien que la plus grande ville du pays soit Dubaï, la capitale est Abou Dabi et, en 2020, cette monarchie constitutionnelle est dirigée par le roi Khalifa Ben Zayed Al Nahyane.

Les ÉAU sont un producteur et exportateur important de pétrole et de gaz et se tournent également désormais vers les nouvelles technologies et le tourisme de luxe.

Du fait de l’immigration massive notamment en provenance d’Asie, les religions pratiquées dans les ÉAU, outre l’islam (85% de Sunnites et 15% de Chiites) majoritaire, sont nombreuses. On trouve dans le pays des Sikhs, des Chrétiens, des Hindous, des Zoroastriens, des Bouddhistes, des Baha’ïs, des Druzes et…des Juifs. Plein feux sur la petite communauté juive des Émirats Arabes Unis.

Les Juifs des Émirats arabes unis

Il est difficile de chiffrer le nombre de Juifs vivant dans les Émirats Arabes Unis. Quelques dizaines, selon certains, plusieurs centaines, selon d’autres. Et, pour ne pas simplifier les choses, on dénombre deux chapelles, celles des Juifs orthodoxes, avec une synagogue désignée comme « The Villa »,  que dirige Ross Kriel, originaire d’Afrique du Sud et celle du mouvement Habad, animée par le rabbin Levi Duchman. Deux chapelles donc deux lieux de prière, mais aussi un Talmud-Thora et des facilités pour l’approvisionnement en produits cachers, une piscine et une résidence hôtelière cacher.

La communauté est relativement récente, née dans le sillage d’hommes d’affaires juifs, il y a une vingtaine d’années. À l’intérieur de la synagogue officielle, un Sefer Torah sur lequel on peut lire ces mots : « Cette Torah est dédiée en l’honneur de Son Excellence Mohamed Ali Alabbar dont la vision et la personnalité ont inspiré ses amis, le pays et la génération » (1). Ami du businessman juif new-yorkais, Eli Epstein, Mohamed Ali Alabbar est le PDG de « Emaar Properties », l’une des plus grandes sociétés immobilières au monde. Eli et Mohamed ont même fondé ensemble une association vouée au dialogue inter-religieux, « Les enfants d’Abraham ». (2)

Fille de Pierre Besnainou, Sarah Besnainou vit à Dubaï depuis trois ans, avec son époux et ses deux enfants, des jumeaux nés en Israël. Cette femme d’affaires qui, avec son mari, gère une entreprise de location de propriétés, ne tarit pas d’éloges sur les Émirats Arabes Unis où, selon elle, l’hospitalité est remarquable et où l’on ignore l’antisémitisme (3)

Dubaï, Abou Dabi, ÉAU, futurs Eldorados du judaïsme ? Seul l’avenir nous le dira.

Mon image

Illustration : La synagogue de Dubaï

1. Actualité Juive du 14 décembre 2018.

2. The Times of Israël du 3 février 2019.

3. Interview donnée aux Studios Qualita le 7 septembre 2020.

 

 

Par Jean-Pierre Allali

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.