Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Merci Monsieur Macias !

08 Février 2019 | 586 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Ce sont toutes les plumes que l'on veut briser...

Une compilation exhaustive, à ce jour, des articles et des interviews que j'ai données à la presse française et internationale.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Pages

J’aimerais témoigner toute ma solidarité et mon amitié à notre ami Enrico Macias.

Au fil du temps et des décennies de carrière, il est devenu pour plusieurs générations le porte-parole d’un temps passé avec ses blessures et le porteur d’un message de fraternité pour l’avenir. Il est pour la génération de nos parents le conteur de leur Histoire. 

Il a, au travers de ses chansons, assuré et accompagné leur travail de mémoire mais aussi le deuil de toute une génération de déracinés trop souvent mal comprise et même caricaturée .

Fidèle à son histoire et à toutes ses racines, il a chanté l’Algérie de son enfance et la France  « qui l’a prise dans ses bras » sans rancœur, avec nostalgie mais avec beaucoup d’amour.

Il a fait le lien entre deux mondes qui avaient à la fois tout pour s’aimer mais aussi pour se détester. Il n’a eu de cesse de tisser ce lien entre les êtres, en montrant ce qui les lie plutôt que ce qui les divise. Il est « un Mendiant de l’amour « et « un Berger » de la paix et du bonheur !

Il n’a pour cela fait aucun compromis et n’a à aucun moment caché ni renié son judaïsme et son amour naturel pour Israël.

Il l’assume avec fierté et le déclare sans complexe.

Son message reste et demeure apprécié de millions d’hommes et de femmes qui partout ou presque aiment entendre ses mélodies et ses paroles.

Partout ou presque, il est chez lui !

Il l’est en France jusqu’auprès des  « Gens du nord ».

Il l’est en Asie, en Orient et dans le cœur de milliers de maghrébins, lui « l’Oriental ». 

Il l’est aussi évidemment en Israël, sa Terre ancestrale, où il se rend régulièrement et avec beaucoup de bonheur. Il y est reçu par tous ceux qui comme lui ont cette histoire et ce destin commun.

Mais pour certains, ce message et cette forte fidélité sont insupportables ! Son Algérie natale lui est encore interdite. Parfois, la haine des ennemis de la paix, des boycotteurs d’Israël, qui ne supportent pas l’existence de ce petit pays juif, s’exprime avec virulence.

C’est le cas actuellement alors qu'Enrico doit se rendre au Maroc. 

Sur Internet, une campagne d’appel au boycott de sa venue est orchestrée et diffusée.  Certains voudraient l’empêcher d’y venir chanter. Que ces lâches sachent que rien n’y fera car, face à leur haine, il y a la volonté et le courage de ce messager de l’amour et de la fraternité et il y a tout un pays qui ne cédera pas face aux menaces.

Aujourd’hui, je veux exprimer toute mon amitié à Monsieur Macias pour l’Homme de paix qu’il est, et pour le Juif fier qu’il incarne. 

Bon voyage et bon concert Enrico. Je suis certain que comme partout où vous vous rendez, Casablanca vous prendra dans ses bras!

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.