Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - Merci Monsieur Macias !

08 Février 2019 | 579 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Actualité

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Le judaïsme indien est assez méconnu en France. Pourtant, il est d'une implantation millénaire. Il y avait environ 35 000 Juifs aux Indes lors de la création de l'État d'Israël

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

Pourquoi dans cette affaire, est-ce Bensoussan qui seul est poursuivi en justice et non pas simultanément Smaïn Laacher ?

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Pages

Antisémitisme

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

Opinion

Par Chloé Blum

Pages

J’aimerais témoigner toute ma solidarité et mon amitié à notre ami Enrico Macias.

Au fil du temps et des décennies de carrière, il est devenu pour plusieurs générations le porte-parole d’un temps passé avec ses blessures et le porteur d’un message de fraternité pour l’avenir. Il est pour la génération de nos parents le conteur de leur Histoire. 

Il a, au travers de ses chansons, assuré et accompagné leur travail de mémoire mais aussi le deuil de toute une génération de déracinés trop souvent mal comprise et même caricaturée .

Fidèle à son histoire et à toutes ses racines, il a chanté l’Algérie de son enfance et la France  « qui l’a prise dans ses bras » sans rancœur, avec nostalgie mais avec beaucoup d’amour.

Il a fait le lien entre deux mondes qui avaient à la fois tout pour s’aimer mais aussi pour se détester. Il n’a eu de cesse de tisser ce lien entre les êtres, en montrant ce qui les lie plutôt que ce qui les divise. Il est « un Mendiant de l’amour « et « un Berger » de la paix et du bonheur !

Il n’a pour cela fait aucun compromis et n’a à aucun moment caché ni renié son judaïsme et son amour naturel pour Israël.

Il l’assume avec fierté et le déclare sans complexe.

Son message reste et demeure apprécié de millions d’hommes et de femmes qui partout ou presque aiment entendre ses mélodies et ses paroles.

Partout ou presque, il est chez lui !

Il l’est en France jusqu’auprès des  « Gens du nord ».

Il l’est en Asie, en Orient et dans le cœur de milliers de maghrébins, lui « l’Oriental ». 

Il l’est aussi évidemment en Israël, sa Terre ancestrale, où il se rend régulièrement et avec beaucoup de bonheur. Il y est reçu par tous ceux qui comme lui ont cette histoire et ce destin commun.

Mais pour certains, ce message et cette forte fidélité sont insupportables ! Son Algérie natale lui est encore interdite. Parfois, la haine des ennemis de la paix, des boycotteurs d’Israël, qui ne supportent pas l’existence de ce petit pays juif, s’exprime avec virulence.

C’est le cas actuellement alors qu'Enrico doit se rendre au Maroc. 

Sur Internet, une campagne d’appel au boycott de sa venue est orchestrée et diffusée.  Certains voudraient l’empêcher d’y venir chanter. Que ces lâches sachent que rien n’y fera car, face à leur haine, il y a la volonté et le courage de ce messager de l’amour et de la fraternité et il y a tout un pays qui ne cédera pas face aux menaces.

Aujourd’hui, je veux exprimer toute mon amitié à Monsieur Macias pour l’Homme de paix qu’il est, et pour le Juif fier qu’il incarne. 

Bon voyage et bon concert Enrico. Je suis certain que comme partout où vous vous rendez, Casablanca vous prendra dans ses bras!

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.