Blog du Crif - Noé, reviens !

11 Octobre 2018 | 124 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Ces quelques lignes nous ont été envoyées par Marc Lévy, notre délégué du Crif en Israël

lI n’est pas dans mes habitudes de me reférer à la Bible , mais l’histoire de Noé - qui sera lue dans les synagogues du monde entier ce Shabbat - nous donne à penser : le réchauffement climatique provoquera une montée du niveau des mers catastrophique pour les populations côtières.

La construction de l’Arche par Noé a duré près d’un siècle afin que ses contemporains prennent conscience de la nécessité de changer de comportement.

Selon le rapport des experts de l’ONU nous disposons de beaucoup moins de temps !

L’Appel lancé par le Secrétaire Général de l’ONU est précis :

                « Si nous ne changeons pas de cap d’ici 2020 nous risquons de rater le moment où nous pouvons éviter une accélération du changement climatique. Il n’y a plus de temps à perdre alors que la férocité des incendies et des vagues de chaleur de cet été le montrent. Le monde change sous nos yeux. Nous nous approchons du bord du gouffre. Il n’est pas trop tard pour changer de cap mais chaque jour qui passe signifie que le monde se réchauffe un peu plus et que le coût de notre inaction augmente. Chaque jour où nous ne parvenons pas à agir est un jour ou nous nous approchons un peu du destin qu’aucun d’entre nous ne souhaite ; un destin qui résonnera à travers les générations dans les dommages causés à l’humanité et à la vie sur terre. »

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.