Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Nous sommes tous la France !

30 Octobre 2020 | 78 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Dimanche 13 janvier 2019, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. Ensemble, au cours de cette journée, nous avons honoré le devoir de mémoire qui nous incombe et sommes devenus les témoins des témoins.

Pages

Actualité

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Opinion

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Pages

Qui aurait imaginé qu’à peine 15 jours après l’assassinat du jeune professeur Samuel Paty, nous soyons confrontés à une nouvelle scène d’horreur.

Le massacre perpétré hier dans la cathédrale Notre-Dame de Nice nous montre encore une fois de plus, que l’idéologie islamiste, que certains ont jusque là refusé de nommer, est bien présente partout et active quand elle le désire ses « soldats » djihadistes. 

Hier, nous seulement elle a causé la mort de trois personnes qui priaient paisiblement dans la cathédrale mais elle allait aussi frapper à Avignon, Lyon et Sartrouville.

Ces fous d’Allah, on agi, poussés par la haine de Tout Ce Que Nous Sommes ! 

Le choc est immense !

Les condamnations sont nombreuses mais certaines laissent un goût amer.

Aujourd’hui frappés comme nous l’avons été depuis de nombreuses années par les terroristes islamistes, nous ne pouvons accepter les condoléances de ceux qui pactisent avec le diable et qui par leurs paroles et appel à la haine financent et arment le bras des assassins.

Nous ne devons plus accepter les messages de tous les incendiaires qui viennent verser leurs larmes de crocodile après chaque attaque terroriste islamique.

Comment accepter les communiqués du CCIF ou du tyran d’Ankara alors que ce dernier, insulte notre président et appelle à la guerre sainte contre nous.

Comment fermer les yeux sur toutes les manifestations dans nombres de pays musulmans au cours desquelles des foules entières hurlent leur détestation de tout ce qui n’est pas eux ?

Comment qualifier ceux qui nous font la guerre si ce n’est par le terme d’ennemis ?

J’entends ceux qui refusent d’employer le mot Guerre. Combien de morts encore faudra-t-il pour qu’ils ouvrent les yeux. Nous sommes en guerre, car on nous fait la guerre et nous n’avons pas d’autres choix que de nous battre et vaincre. 

Nous battre afin de pouvoir continuer à vivre librement. Depuis des années après chaque attentat, nous défilons et déclarons être Charlie, être Bataclan, être hyper kasher, être policier, être juif, être Samuel Paty, être Nice

Soyons la France ! et défendons tous ensemble nos valeurs de liberté, égalité, fraternité et laïcité qui sont les valeurs qui font de chaque citoyen, quelles que soient son origine, sa couleur ou ses croyances, un être libre.

Refusons de tomber dans le piège des extrémistes et populistes qui cherchent à nous diviser 

L’extrême droite n’a pas le monopole du drapeau tricolore et les islamo-gauchistes celui de la liberté d’expression et de l’antiracisme.

 

Gil Taïeb

 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.