Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Nous sommes tous la France !

30 Octobre 2020 | 78 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Aux côtés de Bruno Valentin, prêtre du diocèse de Versailles et Ahmet Ogras, vice-président du CFCM sur le plateau de BFM TV, j'ai réaffirmé mon sentiment d'horreur face à cet acte barbare qui s'est passé ce matin.

 

Dans quel monde vivons-nous et de quelle inhumanité est faite le monde ?

Retour sur le déchaînement de haines antisémites qui s’est produit l’été 2014, en France.

Ce sont toutes les plumes que l'on veut briser...

Une compilation exhaustive, à ce jour, des articles et des interviews que j'ai données à la presse française et internationale.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Pages

Actualité

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

Qui aurait imaginé qu’à peine 15 jours après l’assassinat du jeune professeur Samuel Paty, nous soyons confrontés à une nouvelle scène d’horreur.

Le massacre perpétré hier dans la cathédrale Notre-Dame de Nice nous montre encore une fois de plus, que l’idéologie islamiste, que certains ont jusque là refusé de nommer, est bien présente partout et active quand elle le désire ses « soldats » djihadistes. 

Hier, nous seulement elle a causé la mort de trois personnes qui priaient paisiblement dans la cathédrale mais elle allait aussi frapper à Avignon, Lyon et Sartrouville.

Ces fous d’Allah, on agi, poussés par la haine de Tout Ce Que Nous Sommes ! 

Le choc est immense !

Les condamnations sont nombreuses mais certaines laissent un goût amer.

Aujourd’hui frappés comme nous l’avons été depuis de nombreuses années par les terroristes islamistes, nous ne pouvons accepter les condoléances de ceux qui pactisent avec le diable et qui par leurs paroles et appel à la haine financent et arment le bras des assassins.

Nous ne devons plus accepter les messages de tous les incendiaires qui viennent verser leurs larmes de crocodile après chaque attaque terroriste islamique.

Comment accepter les communiqués du CCIF ou du tyran d’Ankara alors que ce dernier, insulte notre président et appelle à la guerre sainte contre nous.

Comment fermer les yeux sur toutes les manifestations dans nombres de pays musulmans au cours desquelles des foules entières hurlent leur détestation de tout ce qui n’est pas eux ?

Comment qualifier ceux qui nous font la guerre si ce n’est par le terme d’ennemis ?

J’entends ceux qui refusent d’employer le mot Guerre. Combien de morts encore faudra-t-il pour qu’ils ouvrent les yeux. Nous sommes en guerre, car on nous fait la guerre et nous n’avons pas d’autres choix que de nous battre et vaincre. 

Nous battre afin de pouvoir continuer à vivre librement. Depuis des années après chaque attentat, nous défilons et déclarons être Charlie, être Bataclan, être hyper kasher, être policier, être juif, être Samuel Paty, être Nice

Soyons la France ! et défendons tous ensemble nos valeurs de liberté, égalité, fraternité et laïcité qui sont les valeurs qui font de chaque citoyen, quelles que soient son origine, sa couleur ou ses croyances, un être libre.

Refusons de tomber dans le piège des extrémistes et populistes qui cherchent à nous diviser 

L’extrême droite n’a pas le monopole du drapeau tricolore et les islamo-gauchistes celui de la liberté d’expression et de l’antiracisme.

 

Gil Taïeb

 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.