Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Retenons les leçons de l’Histoire, n'oublions jamais !

17 Janvier 2020 | 124 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

"La Place de la République ne vous appartient pas".

Dimanche dernier, des militants du Collectif Anti Boycott se sont rendu face à une manifestation BDS.

Quel est donc ce mouvement qui s'est vu offrir une tribune hier au journal télévisé de France 2 ?

Lundi 11 janvier, à Marseille, un jeune turc de 15 ans attaquait à la machette un enseignant juif portant une kippa. Une affaire qui devait provoquer une grande émotion, et qui a inspiré à Jérôme Fenoglio, le directeur du journal « Le Monde », un éditorial remarquable. En voici un extrait : « Ce mal, il faut le considérer pour ce qu’il est : le produit des noces mortelles entre djihadisme et antisémitisme. Le terrorisme fondamentaliste (…) reprend tous les stéréotypes du vieil antisémitisme européen, accommodé à la sauce de l’heure, mélange de théories du complot importées du Moyen-Orient et transportées par Internet ».

A force de tenir des raisonnements primaires, ami de Gôôôôche, tu es devenu primaire

Ce soir, jeudi 22 octobre, France 3 diffuse à 23h15 « Profs en territoires perdus de la République ? »

Article de Dr Bruno HALIOUA Secrétaire Général de l’AMIF (Association des Médecins Israélites de France)

"Une France antijuive ? "est le dernier livre de Pierre-André Taguieff. Marc Knobel rend hommage au talent et au courage de l'auteur à travers cette tribune.

Portrait de Invité
3 Questions à Marc Knobel
|
17 Avril 2015
Catégorie : Antisémitisme

Les auteurs du Blog du Crif se prêtent à un exercice de questions réponses " 3 Questions à ..."

Marc Knobel historien- chercheur nous parle donc de son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme.

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

J’espère que, comme moi et malgré l’heure tardive, vous avez vu hier soir sur France 3 le documentaire réalisé par notre ami, Nellu Cohn, sur le pogrome de Iasi, en Roumanie.

Fin juin 1941, en quelques jours, 14 850 juifs seront assassinés par les Roumains. 

Le régime fasciste qui y sévissait considérait tous les Juifs comme sympathisants communistes et ennemis de la nation.

Ce pogrom a été nié pendant près de 70 ans par le pouvoir communiste. Les témoignages et les images nous ont replongé dans l’horreur absolue de cette haine viscérale du juif qui avait envahi l’Europe et avait permis à tous les antisémites de s’exprimer et de pouvoir passer des idées aux mots et des paroles aux actes !

Les bêtes immondes prenaient alors forme humaine et s’abattaient sur les hommes, femmes et enfants juifs.

Bravo et merci à Nellu Cohn, d’avoir redonner vie à ces 270 000 juifs roumains qui ont été assassinés entre 1941 et 1944.

Au lendemain de la Shoah, nous étions persuadés que le cauchemar et l’inhumanité allaient cesser à tout jamais.

« Le plus jamais ça » semblait être une évidence.

C’était sans compter sur la viralité d’un mal qui attendait le bon moment pour se réveiller. 

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’infection reprenne et n’entraîne de nouvelles victimes. La folie meurtrière a frappé partout et d’autres génocides ont depuis été commis.

Les Tutsis ont été massacrés dans l’indifférence des Nations. Les leçons de l’Histoire n’ont pas été retenues et la négation du génocide arménien en est la preuve.

75 ans après la libération des camps d’extermination nazis, l’antisémitisme tue encore !

La liste est longue des victimes de cette haine du Juif.

Les héritiers de l’idéologie nazie sont toujours là et partout.

A eux, s’est ajouté un nouveau visage de la haine antisémite : celui de l’islamisme intégriste.

75 ans après la Shoah, partout en Europe et même aux États-Unis, les juifs sont molestés et tués parce que juifs.

La sécurité des juifs ne peut plus jamais être confiée à d’autres.

Au nom de 6 millions de morts mais surtout pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants, n’oublions jamais !

 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.