Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - À toutes les femmes

08 Mars 2019 | 93 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Pages

L’ONU, qui parfois fait autre chose que de condamner Israël, a en 1977 institué, la journée internationale des droits des femmes.

En France, c’est le 8 mars qu’elle est célébrée. 

Donc en ce 8 mars 2019, j’aimerais rendre hommage à toutes les femmes.

À celles qui sont libres et illuminent nos foyers et notre société mais aussi à celles qui aujourd’hui encore, au XXIe siècle, sont esclaves et subissent la violence et l’humiliation dans certains pays et au sein de certains peuples qui vivent encore à l’âge des cavernes.

Comment ignorer ces centaines de milliers de jeunes filles et de femmes qui aujourd’hui encore sont enlevées, vendues et violées dans certains pays d’Afrique et du Moyen-Orient ?

Comment ignorer toutes celles qui au nom d’un islam rétrograde et fanatique, sont privées de tout.

De temps en temps, l’actualité nous amène à parler d’elles.

De temps en temps, certaines échappent à leurs tortionnaires et témoignent.

Oui ! rappelons-le, en 2019 des milliers voir des millions de femmes sont esclaves.

À ces femmes s’ajoutent celles qui au nom de l’idéologie djihadiste ont rejoint volontairement les zones de guerre et Daesh. Acceptant de ce fait la soumission à cette idéologie mortifère.

Chez elles, la notion de mère protectrice s’est transformée en celle de mère porteuse de haine. 

Leurs aspirations n’étant pas de protéger leurs enfants mais d’en faire des Martyrs . 

Comment une mère peut-elle accepter de faire grandir son enfant dans le seul but de le voir combattre et mourir ? 

Notre éducation et nos valeurs ne peuvent nous donner de réponses si ce n’est l’endoctrinement, le fanatisme et la haine. 

Nous ne pouvons oublier ces mères djihadistes ou palestiniennes qui déclarent être fières de voir leurs enfants mourir pour Allah !

En ce 8 mars 2019, le chemin est encore bien long !

Aussi je préfère penser et rendre hommage à toutes les autres femmes.

Celles qui illuminent nos foyers.

Celles qui par leur beauté et  leur sagesse apporte la sérénité.

Celles qui par leur tact, leur calme, leur écoute  et leur intelligence font de ce monde un monde meilleur.

Celles qui font avancer la liberté et en sont souvent les garantes.

Celles qui réussissent à concilier travail et famille et forcent notre admiration.

Celles qui donnant la Vie mettent au monde celles et ceux qui demain auront la responsabilité de faire évoluer, protéger et  transformer notre Monde.

A toutes ces femmes, je veux dire qu’on les aime.

À toutes ces femmes, je veux dire merci !

À toutes, ce n’est pas une journée que l’on doit vous dédier mais chaque jour de l’année !

Gil Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.