#BlogDuCrif #Cinema - The Wedding Plan : aide-toi, le ciel t'aidera

05 Janvier 2018 | 368 vue(s)
Catégorie(s) :
Israël

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Par Chloé Blum

Par Chloé Blum

Pages

Dans le film israélien The Wedding Plan, il y a Michal. Et il y a D.ieu. 

Michal veut l'amour. Et ce qui l'accompagne. Le respect, le bonheur, la grâce et la sécurité. Après 11 ans ponctués de shidouch malheureux, Michal est épuisée. "Laisse tomber" lui dit-on. Mais laisser tomber quoi ? La foi et le mariage ? Sûrement pas. La quête du mari, d'accord. Notre héroïne met alors en place son mariage, qu'elle programme le 8eme soir de Hanouka. "Me marier ce soir-la, ce serait un miracle aussi grand que de rencontrer l'amour de ma vie". La question du mari paraît tout à coup très secondaire. Après tout, si D.ieu peut créer le monde en 7 jours, il peut bien trouver un mari à Michal en moins d'un mois, non ? En tout cas, notre heroïne y croit.

Dans son second long métrage, 5 ans après Fill the Void dans lequel elle se plongeait dans le milieu ultra orthodoxe de tel Aviv, Rama Burshtein signe une comédie dramatico-romantique que l'on savoure du début à la fin. La réalisatrice propose au spectateur une immersion dans le monde des Hassidiques d'un quartier de Jérusalem, un monde auquel Michal appartient visiblement par choix puisque sa mère et ses soeurs sont davantage traditionnalistes que religieuses.

Rama Burshtein maitrise à la perfection le jeu des codes israéliens mêlés à ceux de toutes les jeunes femmes célibataires du monde. Elle parvient avec brio à mettre en lumières les subtilités de la foi, et de toutes les façons qu'il peut exister de l'avoir.

Elle s'aventure également sur le délicat sujet du mariage et des rencontres arrangées des milieux religieux. Une problématique plus que jamais d'actualité en Israël avec la "crise du Shidouch" vécue chez les plus jeunes qui ne se reconnaissent plus dans ces rendez-vous ultra codifiés et à l'opposé de l'authenticité et à la simplicité de la vision du mariage qu'on leur donne depuis leur naissance.

Que ce soit par un déterminisme quasi scientifique qui entraîne tout sur son passage ou grâce à un vrai miracle de Hanouka, l'histoire que se raconte Michal depuis le début devient réelle. Le spectateur se régale, tenu en haleine par un vrai suspens et certainement ému par la sincérité du personnage de Michal, interpretée merveilleusement par Noa Kooler.

The Wedding Plan, à voir actuellement au cinéma en France.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.