Marc Knobel

Historien. Directeur des Etudes au CRIF

#BlogDuCrif #Israel - "70 figures d’Israël 1948 – 2018"

28 Mai 2018 | 154 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Jeudi 6 septembre s'est tenue la cérémonie d'échange des vœux entre les responsables de la Communauté juive, la Maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente du Conseil régional d'Ile de France Valérie Pécresse.

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Israël

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Par Chloé Blum

Pages

Lecture de Marc Knobel, Historien et Directeur des Etudes au Crif

Nos amis Jean-Pierre Allali, universitaire, écrivain et journaliste, membre du Comité directeur du Crif et Haïm Musicant, écrivain et journaliste, ancien directeur de notre institution, sont à l’œuvre. Ils publient cette fois un livre étonnant et attachant, intitulé « 70 figures d’Israël 1948 – 2018 », aux éditions Glyphe. De quoi s’agit-il ? Ce livre ne porte pas sur Israël à proprement parler, il s’attache plutôt et avec bonheur à peindre, dépeindre, commenter et parler de soixante-dix figures et personnalités diverses. Il s’agit plutôt de Juifs et d’israéliens qui ont marqué leur temps, qui ont marqué le judaïsme et/ou qui ont fait, qui font Israël.

Il y a d’abord ceux et celles qui ont forgé le sionisme et/ou l’histoire de ce pays, comme Théodore Herzl, Vladimir Zeev Jabotinsky, le créateur de la Légion Juive ; David Ben Gourion, qualifié dans le texte de « père pour la nation » ; Haïm Weizmann, le premier président de l’Etat d’Israël ; Golda Meir, l’héroïque grand-mère d’Israël ; Shimon Peres, le 9ème président de l’Etat d’Israël ; le regretté Yithak Rabin ; Menahem Begin, qui reçut le prix Nobel de la paix en 1978 et plus près de nous encore, le Président Reuven Rivlin et Benyamin Netanyahou, l’actuel premier ministre.

Viennent ensuite, les tableaux et les descriptions innombrables, celles d’intellectuels et artistes engagés, passionnés, libres et déterminés : les Abraham Bouli Yehoshua, Amos Oz, David Grossman, Ou Adin Steinsaltz.

Le troisième chapitre est intitulé « Héros d’ombre et de lumière » et le quatrième chapitre est nommé « Pour la cause ». Il est question ici des jeunes Ruben et Guédalia Finaly, par exemple. En 1945, refusant de rendre à leur famille deux enfants juifs, Robert et Gérald Finaly, qu'elle avait cachés, et dont les parents étaient morts en déportation, Antoinette Brun, directrice de la crèche municipale de Grenoble, les fait baptiser. Pour l'Eglise de l'époque, malgré les décisions de justice, ce baptême rend impossible tout retour au judaïsme. Il faudra huit ans de procédure, durant lesquels les enfants sont cachés dans diverses colonies et pensionnats, notamment grâce à la complicité de responsables catholiques, puis soustraits à la justice française et mis à l'abri en Espagne, pour que Robert et Gérald soient rendus à leur famille, en 1953. Une  autre notice porte sur l’otage Guilad Shalit; Hannah Szenes, une parachutiste qui trouva la mort au cours d’une mission pour sauver les Juifs de Hongrie pendant la Deuxième Guerre Mondiale ; ou plus près de nous, le pape des start-un, Yossi Vardi ou l'incontournable militant pour la paix, Abie Nathan. Il faut mentionner les belles notices sur le violoniste Itzhak Perlman ; la chanteuse Naomi Shemer ; Izhar Cohen, le premier israélien à remporter le concours Eurovision de la chanson ou la chanteuse arabe Nasreen Qadri.

Il faut remercier les auteurs de faire œuvre très utile. En se plongeant dans ce livre, l’on découvre et/ou l’on redécouvre les pans entiers de notre histoire contemporaine, les intrépides et les courageux, les vaillants et les braves, les penseurs, les intellectuels quelquefois inquiets et les artistes qui ont marqué leur temps et le monde.

 Marc Knobel

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.