Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

#BlogDuCrif - Les nouveaux antisémites

05 Février 2018 | 271 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Mensonges, haine et illégalité.

La fête de l’Humanité, où artistes, politiques et public se pressent, a accueilli une fois de plus un stand appelant à la haine d’Israël.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Dans la newsletter du CRIF du 5 septembre 2016, nous reproduisions une information  faisant état de la publication d’un rapport, publié le 1er septembre 2016 et préparé par l'Association Voices for Human Rights et l'Institut Touro (Touro Institute on Human Rights and the Holocaust).

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

J'ai recueilli pour la newsletter du Crif les réponses aux questions posées à cet homme qui, pris dans le tourment de l’histoire-celle avec sa grande hache dont parlait Perec- est resté libre jusqu’au bout des ongles

Retour sur le déchaînement de haines antisémites qui s’est produit l’été 2014, en France.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Pages

L’actualité récente nous montre combien l’antisémitisme est toujours vivant.

Un magasin tagué à Créteil, une fillette de 15 ans agressé et un enfant de 8 ans molesté à Sarcelles. Et en Pologne, une loi négationniste a été votée.

Le temps passe mais rien n’a changé. Depuis quelques années, nous assistons en France à une recrudescence de l’antisémitisme.

Certains parlent d’un nouvel antisémitisme et je pense qu’ils se trompent. 

L’antisémitisme est et demeure le même avec sa violence, sa haine et sa détestation viscérale du juif.

À celui toujours vivant et abject de la vermine d’extrême droite, se sont ajoutés celui d’une extrême gauche qui l’habille aux couleurs de l’antisionisme et celui d’une idéologie nazislamiste   qui n’a rien à envier à la vieille idéologie nazie.

À la peste brune, s’est ajoutée la peste verte auréolée et soutenue par le rouge sang d’une extrême gauche s’accrochant à une cause palestinienne qui lui permet d’exister.

Sournoisement, depuis quelques décennies, une frange de la société française s’est laissée manipuler et envahir par cette idéologie islamiste qui a germé dans certains territoires perdus de nos villes et nos banlieues.

Suivant des chemins indépendants, prenant source dans divers couches de notre population, les enfants de Maurras, Céline, Soral et du FN, se sont, au fur et à mesure, rapprochés de ceux des Frères musulmans, de Tariq Ramadan, de M’bala M’bala et même des Insoumis.

Leur cause commune : le chaos. Leur arme : la haine.

Les premiers poursuivant leur haine traditionnelle et fantasmagorique du Juif et les autres diffusant leur détestation du mécréant, du non croyant et du Sioniste. Bien conseillés par des théoriciens tiers-mondistes formés à l’école stalinienne, les nouveaux antisémites s’expriment en brûlant des drapeaux d’Israël, en hurlant à l’apartheid, en appelant au boycot et en attaquant des enfants juifs, fantasmant se battre contre des soldats d’Israël.

Depuis des années déjà des voyants rouges se sont allumés mais le courage a manqué à nos responsables.

Ils savaient mais n’ont pas agi ! Enfermés derrière l’idéologie dépassée du « pas d’amalgame » ! Ils sont coupables vis-à-vis des victimes du terrorisme nazislamique. Ils sont coupables vis-à-vis des centaines de milliers de musulmans qui refusent d’être assimilés à ces assassins. Ils sont coupables vis-à-vis de tous les Français de toutes origines qui ont été et seront malheureusement frappés par les attentats. Ils sont coupables vis-à-vis des juifs de France qui n’accepteront plus jamais d’être les boucs émissaires.

La France est un grand pays où il fait si bon vivre mais un nuage sombre coloré du Brun du fascisme et du Vert du nazislamisme commence à gagner du terrain.

Cette ombre maléfique est destructible !

il faut pour cela l’identifier, la désigner sans crainte et la combattre afin que seuls, le bleu, le blanc et le rouge du drapeau, symbole de la liberté de l’égalité de la fraternité, brillent au-dessus de nos maisons.

Pour nous Juifs Français , nous revendiquons le droit et la fierté de porter ce drapeau tricolore haut et fort et également le droit de porter avec fierté et amour celui bleu et blanc de l’Etat juif d’Israel.

Gil Taieb

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.