#BlogDuCrif #Theatre - Je suis Dreyfus dans l’Affaire : la pièce engagée du Théâtre du Guichet Montparnasse

14 Février 2018 | 233 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Le 34ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 20 février 2019

Pages

Actualité

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Jeudi 6 septembre s'est tenue la cérémonie d'échange des vœux entre les responsables de la Communauté juive, la Maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente du Conseil régional d'Ile de France Valérie Pécresse.

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Antisémitisme

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Deux historiens français l’ont fait et publient ce mois d’avril en collection Que Sais-je Les 100 mots de la Shoah.

"La Place de la République ne vous appartient pas".

Dimanche dernier, des militants du Collectif Anti Boycott se sont rendu face à une manifestation BDS.

Quel est donc ce mouvement qui s'est vu offrir une tribune hier au journal télévisé de France 2 ?

Lundi 11 janvier, à Marseille, un jeune turc de 15 ans attaquait à la machette un enseignant juif portant une kippa. Une affaire qui devait provoquer une grande émotion, et qui a inspiré à Jérôme Fenoglio, le directeur du journal « Le Monde », un éditorial remarquable. En voici un extrait : « Ce mal, il faut le considérer pour ce qu’il est : le produit des noces mortelles entre djihadisme et antisémitisme. Le terrorisme fondamentaliste (…) reprend tous les stéréotypes du vieil antisémitisme européen, accommodé à la sauce de l’heure, mélange de théories du complot importées du Moyen-Orient et transportées par Internet ».

A force de tenir des raisonnements primaires, ami de Gôôôôche, tu es devenu primaire

Pages

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

Depuis quelques semaines, le Théâtre du Guichet Montparnasse propose une pièce engagée sur l’une des erreurs judiciaires les plus importantes de notre Histoire : l’Affaire Dreyfus.

Loin des pièces chronologiques sur le sujet, qui se bornent aux détails historiques de l’Affaire, la pièce de Nathalie Ganem offre un angle inédit. En effet, la metteur en scène prend le parti de parler de Dreyfus, dans l’Affaire. Pas uniquement des méandres de la justice de l’époque et de l’emballement médiatique provoqué par l’Affaire, mais bien de l’histoire d’un homme, Alfred Dreyfus.

Le 15 octobre 1894, Alfred Dreyfus, officier de l’Etat-major français, est arrêté et accusé de trahison au profit de l’Allemagne. Commence alors pour Alfred Dreyfus et Lucie, son épouse, un combat sans faille et sans limite pour la justice, l’honneur et la liberté.

Nathalie Ganem expose sans fausse pudeur les élans tantôt chargés d’espoir, tantôt teintés d’une détresse que chaque amoureux pourra comprendre, la relation de deux personnages embarqués malgré eux dans la plus grande Affaire de cette fin de siècle.

Alors en exil sur l’Île du Diable, Alfred Dreyfus entretient une correspondance avec son épouse. Lucie Dreyfus, interprétée sur scène par Sarah Denys qui parvient à témoigner de toute la foi qu’une femme peut avoir en son mari, montre une détermination sans limite pour rétablir l’honneur de son époux.

Alfred Dreyfus survit, dans la mélancolie et la peine, sans nouvelle régulière ni des siens ni de l’avancée de l’Affaire. Grâce à un dévouement total dans son pays, que Thierry Simon incarne fièrement à l’occasion de plusieurs incursions sur l’avant-scène, Alfred Dreyfus tient bon et l’Histoire lui donnera raison.

Je suis Dreyfus dans l’Affaire est avant tout une pièce qui parle d’un homme et de son combat pour le rétablissement de la justice. Les échos de la pièce aux récentes affaires judiciaires liées à l’antisémitisme sonnent justes et lui donnent un caractère profondément engagé.

Chacun peut - et doit – se sentir interpellé par cette pièce et les valeurs qu’elle défend. Alfred et Lucie Dreyfus, au-delà de s’être élevés contre l’injustice, se sont élevés contre l’antisémitisme et la xénophobie. Pour cela, nous reconnaissons en eux des héros, qui se sont battus pour la liberté des Hommes.

Le spectacle a reçu le label « Recommandé par la LICRA ». Il est également vivement recommandé par le Crif. La pièce conviendra à tous et paraît particulièrement adaptée aux collégiens afin de compléter leur apprentissage sur le sujet.

 

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros

Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF             

Je suis Dreyfus dans l'Affaire

Théâtre du Guichet Montparnasse, jusqu'au 15 avril 2018, samedi 22h et dimanche 18h

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.