Francis Kalifat

Président

Casques blancs syriens : mon courrier à Jean-Yves Le Drian suite à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay

27 Juillet 2018 | 60 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Mardi 10 octobre 2017, j'ai été reçu par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères pour un long tour d'horizon.

Portrait de Invité
#BlogDuCrif - Devoir de mémoire
|
20 Septembre 2017
Catégorie : France

Il y a 76 ans, le 15 décembre 1941, 69 hommes ont été fusillés au Fort du Mont Valérien à Suresnes, dans les Hauts de Seine par les autorités d’occupations allemandes. Ces hommes, français et étrangers, furent arrêtés par les forces de polices françaises de la Préfecture de police du département de la Seine (à l’époque).

Je vais vous raconter l’histoire de Moritz Singer, mon oncle, le frère de ma mère, un de ces fusillés.

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

Pages

Actualité
Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Dans un courrier adressé le 26 juillet au Ministre Jean-Yves Le Drian, j'ai exprimé ma "tristesse, [mon] étonnement et [ma] perplexité face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de Casques blancs syriens".

Dans une déclaration de la porte-parole du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères concernant le sauvetage des Casques blancs syriens, l'ensemble des pays ayant contribués à cette action humanitaire sont cités, à l'exception d'Israël, qui a pourtant joué un rôle majeur. En effet, les 400 Casques blancs en question ont été évacués de Syrie par Israël, vers la Jordanie alors qu'ils étaient pris au piège face à l'offensive du régime dans le sud syrien. 

Selon le quotidien israélien Haaretz, qui a détaillé l'opération humanitaire, les évacués - principalement des enfants -, ont convergé vers deux points de rassemblement distincts, à proximité de la frontière avec Israël. Deux points de passage avaient en effet été prévus par l'armée pour leur évacuation. Des bus ont ensuite emmené les Casques blancs à la frontière jordanienne.

J'ai précisé au Ministre qu'il était "tout à fait regrettable que le Ministère des Affaires étrangères français n'ait pas jugé utile de mentionner le pays qui a permis cette évacucation courageuse". J'ai également rappelé que la presse française s'était par ailleurs largement faite l'écho de cette information.

***

Qui sont les Casques blancs ?

La Défense civile syrienne est une organisation humanitaire de protection civile formée pendant la guerre civile syrienne. Ses membres sont couramment désignés sous le nom de Casques blancs.

Le Crif vous propose : 

  • Israël évacue des Casques blancs syriens vers la Jordanie dans Le Figaro

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.