Francis Kalifat

Président

Casques blancs syriens : mon courrier à Jean-Yves Le Drian suite à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay

27 Juillet 2018 | 47 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Le 34ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 20 février 2019

Pages

Actualité

Dimanche 13 janvier 2019, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. Ensemble, au cours de cette journée, nous avons honoré le devoir de mémoire qui nous incombe et sommes devenus les témoins des témoins.

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Pages

Israël

Par Chloé Blum

Par Chloé Blum

Dans la Vieille Ville de Jérusalem, dissimulé au milieu des pierres millénaires, se cache un trésor tout israélien : une exposition en réalité augmentée pour retourner dans le passé et découvrir le second Temple comme on ne l'a jamais vu. Ajustez vos masques, embarquement immédiat !

Il y a 70 ans, le 29 novembre 1947, était voté par l’ONU à New York, le plan de partage de la Palestine mandataire. Cette résolution numéro 181 prévoyait la création de trois entités : un État juif, un État arabe et Jérusalem placé sous contrôle international.

Pages

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Dans un courrier adressé le 26 juillet au Ministre Jean-Yves Le Drian, j'ai exprimé ma "tristesse, [mon] étonnement et [ma] perplexité face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de Casques blancs syriens".

Dans une déclaration de la porte-parole du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères concernant le sauvetage des Casques blancs syriens, l'ensemble des pays ayant contribués à cette action humanitaire sont cités, à l'exception d'Israël, qui a pourtant joué un rôle majeur. En effet, les 400 Casques blancs en question ont été évacués de Syrie par Israël, vers la Jordanie alors qu'ils étaient pris au piège face à l'offensive du régime dans le sud syrien. 

Selon le quotidien israélien Haaretz, qui a détaillé l'opération humanitaire, les évacués - principalement des enfants -, ont convergé vers deux points de rassemblement distincts, à proximité de la frontière avec Israël. Deux points de passage avaient en effet été prévus par l'armée pour leur évacuation. Des bus ont ensuite emmené les Casques blancs à la frontière jordanienne.

J'ai précisé au Ministre qu'il était "tout à fait regrettable que le Ministère des Affaires étrangères français n'ait pas jugé utile de mentionner le pays qui a permis cette évacucation courageuse". J'ai également rappelé que la presse française s'était par ailleurs largement faite l'écho de cette information.

***

Qui sont les Casques blancs ?

La Défense civile syrienne est une organisation humanitaire de protection civile formée pendant la guerre civile syrienne. Ses membres sont couramment désignés sous le nom de Casques blancs.

Le Crif vous propose : 

  • Israël évacue des Casques blancs syriens vers la Jordanie dans Le Figaro

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.