Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

"Dilections polétiques" Essai politico-poétique Par Yaïr Biran

19 Janvier 2017 | 34 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Réflexion d’un professeur d’histoire-géographie sur l’abstention de la France au vote de la résolution adoptée par le comité du patrimoine mondial de l’Unesco niant tous liens entre les Juifs et les lieux saints de Jérusalem.

Vendredi 21 octobre j'étais l'invité témoin du journal de Radio J peu après le vote abérrant à l'Unesco d'une résolution sur Jérusalem

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Portrait de Jean Pierre Allali
ADIEU SHIMON
|
29 Septembre 2016
Catégorie : Actualité

L'ancien président de l'État d'Israël, mon ami Shimon Peres, prix Nobel de la Paix 1994 est mort dans la nuit du 28 septembre 2016. Il avait 93 ans.

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Pages

Recension de lecture 

Le livre que nous propose Yaï Biran appartient indubitablement à la catégorie des « mélanges ». Avec habileté, l’auteur passe d’un sujet à un autre, changeant brusquement, quand il le juge utile, de thème comme de style. Après une petite pique sur la poésie qu’il déclare ne pas connaître et qui, sans revenir, « se retire comme la mer se retire », et une évocation du soleil, « tout ce qu’il y a de majestueux en notre Monde », il se lance dans étude très fouillée et très intéressante sur le kibboutz, « qui a tellement étonné le monde, a suscité l’admiration et aussi provoqué des critiques et des attaques virulentes . »

Après des réflexions sur la vie d’artiste, place à la philosophie avec « Être juif aujourd’hui », « Être juif et moche », « Écrire en langue française et vivre en Israël » puis à la poésie avec une série de textes.

Un très intéressant développement est consacré aux langues juives, un autre au désert. Et, au moment où on l’attend le moins, une pièce de théâtre, drame en un acte avec mime intitulé « Mahomet ». Un nouvel ensemble de poésies clôt cet ensemble original parfois déconcertant. Á découvrir !

 

Jean-Pierre Allali

 

(*) Éditions  Joseph Ouaknine. 2016. 144 pages. 17 €

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.