Sophie Taïeb

Community manager - bloggueuse

Incendie du tombeau de Joseph

16 Octobre 2015 | 2319 vue(s)
Catégorie(s) :
Israël

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Pages

Détruire la cité ancienne de Palmyre et faire brûler le tombeau de Joseph reviennent-ils vraiment au même ? Pas pour tout le monde.

Ils ont osé. 
Hier, dans la nuit, des palestiniens ont mis le feu au tombeau de Joseph, haut lieu du Judaïsme. 
A coup de cocktails molotov, ils ont causé d'importants dégâts sur ce site chargé d'histoire et de symboles. 
 
Quelle est la différence entre saccager le tombeau de Joseph ou la cité de Palmyre ? Dans les deux cas, au mépris du respect de l'histoire de nos civilisations, des terroristes barbares saccagent nos vestiges. 
Dans le cas de Palmyre néanmoins, l'indignation est internationale, unanime, bruyante. Sur les réseaux sociaux, des personnes de toutes religions s'émeuvent de la destruction de la cité antique. Dans la presse, les unes se multiplient. 
 
Pour le tombeau de Joseph, on dénote quelques tweets, une poignée de dépêches, et un bandeau sur BFM TV. 
Où sont les condamnations internationales ? L'indignation bruyante et unanime  ?
À croire que contemporains comme anciens, les victimes juives du terrorisme compteront toujours moins dans l'opinion internationale... Jusqu'à quand ?

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.