Marc Knobel

Historien. Directeur des Etudes au CRIF

Je suis trois enfants assassinés par un monstre.

16 Janvier 2015 | 722 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

« Séparation du Crif et de l’Etat » : voici la dernière nouveauté de la « cause palestinienne ». Amalgamant à tout va Israël, sa politique, les juifs, et les institutions françaises, ces pantins ont appelé à un rassemblement samedi dernier, avec des slogans antisémites et anti républicains.

Malgré la mobilisation de personnalités politiques (Nathalie Kosciuzko-Morizet, Claude Goasguen et Anne Hidalgo), associatives (le Président du Crif Francis Kalifat a notamment écrit au Préfet et au Premier Ministre), et de nombreux internautes, la Préfecture de Paris a décidé d’autoriser ce rassemblement, sous haute protection policière.

Nous nous sommes rendus sur place.

 

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Il y a 11 ans, un jeune juif du nom dIIlan Halimi, était enlevé, torturé et assassiné.

Billet d'humeur par Marc Knobel

Pour la énième fois l'ONU s'apprête à voter le financement d'une liste noire d'entreprises internationales opérant dans les territoires contestés.

Seront ainsi montrées du doigt les sociétés se trouvant à Jerusalem, sur les hauteurs du Golan et en Judée -Samarie.

" Le guide du parfait boycotteur antisémite" sera ainsi financé par l'ONU.

Un pas de plus sera franchi !

 

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Pages

Opinion

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

De partout en France, se sont levés, se sont élevés les silences indignés, épouvantés et meurtris.

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Partout en France, sont venus ces anonymes et ces têtes connus qui voulaient dire leur émotion.

Partout en France, de cette liberté que l'on a assassinée et que l'on a violée, se sont fait entendre les maux et les mots pour dire non et proclamer au monde "Je suis Charlie".

Partout en France, nous avons brandis ces affichettes portant le nom du journal qui a pleuré son sang pour notre liberté chérie.

"Je suis Charlie".

La France que l'on disait éteinte, vieillissante et râleuse s'est transformée en un seul et même peuple, grand de toutes les grandeurs de la France.

Mais, en ces jours de deuil et de recueillement, je ne voudrais pas que l'on oublie trois parachutistes parce qu'ils avaient des prénoms et des noms:

Imad Ibn Ziaten,
Abel Chennouf,
Mohamed Legouad, assassinés les 11 et 15 mars 2012 à Toulouse et Montauban.

Je suis Imad.
Je suis Abel.
Je suis Mohamed.

Mais, en ces jours de deuil et de recueillement je ne voudrais pas que l'on oublie trois enfants, car ce furent trois enfants.

Je suis Arieh Sandler. J'ai 5 ans. Mon bourreau, le fanatique Mohamed Merah m'a assassiné.

Je suis Gabriel Sandler. J'ai 4 ans. Mon bourreau m'a assassiné et je suis leur père Jonathan, assassiné également.

Je suis Myriam Monsonego. J'ai 7 ans. Mon bourreau m'a assassiné.

Je suis trois enfants et nous nous appellons Arieh, Gabriel et Myriam.

France écris mes prénoms sur une pancarte comme tu sais écrire "Je suis Charlie"!

Car je pleure dans ma tombe, car je suis seul dans ma tombe, car j'ai peur dans ma tombe depuis trois ans déjà, parce qu'assassiné parce que juif par un bourreau et le plus grand des lâches.

Ne m'oublie pas.

Je suis Arieh
Je suis Gabriel
Je suis Myriam

Je suis aussi Charlie et j'avais pour nom Liberté chérie.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.