Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

LA LICRA HONORE RACHLINE ET KERTESZ

24 Mai 2016 | 16 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Actualité

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Pages

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

 

Le 9ème Salon du Livre de la LICRA-Paris, qui s'est tenu le dimanche 22 mai 2016 à la mairie du 5ème arrondissement de Paris, a réuni quelque huit cents participants venus à la rencontre des soixante écrivains présents qui ont dédicacé leurs ouvrages.

Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence de la maire du 5ème arrondissement, Florence Berthout et de Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre, la prix 2016 de la Licra a été attribué à François Rachline pour son livre « L.R. Les silences d'un résistant » ( Éditions Albin Michel) (1), ouvrage qui retrace la vie et les combats de son père, Lazare Rachline, résistant de la première heure, envoyé spécial du général de Gaulle en France et cofondateur de la LICA, ancêtre de la LICRA. C'est Jean-Pierre Allali, secrétaire général de la LICRA-Paris et président du jury qui a remis son prix au lauréat avant qu'Antoine Spire, vice président national de la LICRA remette à titre posthume le prix spécial du jury à Imre Kertész, prix Nobel de littérature 2002, récemment disparu. Le prix a symboliquement été remis à la représentante des éditions Actes Sud.

Présenté par David-Olivier Kaminski, président de la Licra-Paris et animé par Antoine Spire, un débat sur le thème « Le monde de demain au regard des combats contre le racisme et l'antisémitisme », avec la participation d'Alexandre Adler, de Jacques Attali, de Boualem Sansal et de Brigitte Stora, a clôturé ce Salon particulièrement réussi.

 

PRIX

(1) Voir la recension de cet ouvrage dans la Newsletter en date du 20 janvier 2016.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.