Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lecture de Jean-Pierre Allali - L'aube obscure du 21ème siècle, de Nidra Poller

28 Novembre 2018 | 141 vue(s)
Catégorie(s) :
France

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Pages

Actualité

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

Pages

Opinion

Par Chloé Blum

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Techouva, de Frédéric Lauze.

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Pages

 L'aube obscure du 21ème siècle, de Nidra Poller*

Juive américaine installée à Paris depuis 1972, Nidra Poller est l’auteur de plusieurs livres. Dans son dernier ouvrage, elle reprend les notes de son carnet de route, notes écrites entre 2000 et 2017.

Nidra Poller ne le cache pas : elle est exaspérée. Exaspérée par la violence antisémite, exaspérée par la montée de l’islamisme, exaspérée par une certaine détestation sans fondement de l’Etat d’Israël.

Le « cahier d’une honnête citoyenne » commence par l’Intifada Al-Aqsa en septembre-octobre 2000 et s’achève en 2017 avec, notamment, l’assassinat de Sarah Halimi. La dernière phrase du livre est, d’ailleurs, ainsi libellée : « Nous ne savons toujours pas si Kobili Traoré sera jugé pour son crime ».

Nidra Poller n’a pas sa langue dans sa poche et ne mâche pas ses mots. Ainsi à propos de l’argument généralement admis d’une Jérusalem trois fois sainte : « Les trois monothéismes ne sont pas nés de la cuisse de Jupiter en triplés simultanés, égaux en droit d’aînesse. C’est le judaïsme qui a investi Jérusalem d’une sens éternel que ni les peuples d’avant ni les peuples d’après n’ont pu déloger ». Ou encore, à propos des attentats répétitifs perpétrés par des Palestiniens : « Accusez les Israéliens de tout ce qu’on voudra, on n’arrivera jamais à soustraire les Palestiniens de la responsabilité de leur propre destin. Aucune attitude, aucune injustice, aucune politique, aucun conflit ne peut expliquer , je dis bien expliquer, le meurtre d’enfants dans leur lit ».

« Qui pourra taire le silence assourdissant de nos enfants, de nos parents arrachés du sein de la vie par la cruauté incarnée ? »

En un mot comme en cent, « Israël criminel », c’est « l’expression de base du cerveau reptilien ».

Une idée d’action de l’auteur paraît incroyable quand on connaît la récente actualité de l’utilisation de cerfs-volants incendiaires par les terroristes de Gaza. « Chaque Israélien devrait envoyer de l’autre côté du haut mur au moins cinq cerfs-volants. Des colombes bien entendu, mais pourquoi pas des poissons rouges, des papillons, des nœuds en dentelle rose, des sandwichs de falafel en soie peinte, des téléphones portables gonflables en PVC… » « Trois jours plus tard vous recommencerez. Cette fois-ci avec des ballons. De toutes les formes et multiples couleurs ». On sait de quelle manière les Palestiniens ont eu, eux-aussi, cette idée !

« Ce qui se joue au Proche-Orient, nous dit l’auteure, c’est la conquête djihadiste du 21ème siècle tenue en échec par un pays juif souverain qui refuse les conseils suicidaires prodigués par un ancien régime prénommé « la communauté internationale » ».

A découvrir sans tarder.

Jean-Pierre Allali

(*) Editions Autorship. U.S.A. Février 2018. 212 pages.

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.