Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - 10 Commandements, par Didier Nebot

15 Juillet 2020 | 95 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

Quel est donc ce mouvement qui s'est vu offrir une tribune hier au journal télévisé de France 2 ?

Lundi 11 janvier, à Marseille, un jeune turc de 15 ans attaquait à la machette un enseignant juif portant une kippa. Une affaire qui devait provoquer une grande émotion, et qui a inspiré à Jérôme Fenoglio, le directeur du journal « Le Monde », un éditorial remarquable. En voici un extrait : « Ce mal, il faut le considérer pour ce qu’il est : le produit des noces mortelles entre djihadisme et antisémitisme. Le terrorisme fondamentaliste (…) reprend tous les stéréotypes du vieil antisémitisme européen, accommodé à la sauce de l’heure, mélange de théories du complot importées du Moyen-Orient et transportées par Internet ».

A force de tenir des raisonnements primaires, ami de Gôôôôche, tu es devenu primaire

Ce soir, jeudi 22 octobre, France 3 diffuse à 23h15 « Profs en territoires perdus de la République ? »

Article de Dr Bruno HALIOUA Secrétaire Général de l’AMIF (Association des Médecins Israélites de France)

"Une France antijuive ? "est le dernier livre de Pierre-André Taguieff. Marc Knobel rend hommage au talent et au courage de l'auteur à travers cette tribune.

Portrait de Invité
3 Questions à Marc Knobel
|
17 Avril 2015
Catégorie : Antisémitisme

Les auteurs du Blog du Crif se prêtent à un exercice de questions réponses " 3 Questions à ..."

Marc Knobel historien- chercheur nous parle donc de son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme.

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

10 Commandements, par Didier Nebot (*)

 

De « Tu ne tueras point » à « Tu respecteras le jour du sabbat » en passant par « Tu ne commettras pas d’adultère », les dix commandements constituent la trame de ce roman très agréable à lire. L’auteur nous emmène pour un passionnant voyage à travers le temps et à travers l’espace. 

Dans les années 1480, son héros, David Benavista, vivait paisiblement avec sa famille, à Tolède. C’était hélas sans compter sur la folie meurtrière d’Isabelle la Catholique et de Ferdinand d’Aragon et sur la cruauté de l’Inquisition. Toute la famille, comme les milliers de Juifs d’Espagne, y compris ceux qui s’étaient convertis, les fameux Marranes, est obligée de fuir la terre natale et la belle cité de Tolède. Sa mère et sa sœur avaient, elles, été massacrées à Valence et son père, blessé sur l’embarcation de fortune qui leur permis de fuir, n’avait pas survécu. Quant au grand-père, Lazare, trop âgé, il a choisi de finir ses jours en Espagne. Symboliquement, il mourra à l’âge de 102 ans, le 2 août 1492, jour qui marque la fin du judaïsme espagnol. David, miraculé de la mer, se retrouve en Afrique du Nord, à Cherchell, où vivent notamment des Arabes andalous exilés de Grenade. Plus tard, il s’installe à Fès où il a la joie de retrouver sa cousine Léa dont il est secrètement amoureux. Ces retrouvailles seront à l’origine de ses malheurs. En effet, Léa est promise à Bouzid Oufrani qu’elle épousera et qui lui donnera une petite fille, Yasmina. La jalousie de David sera incommensurable et fera de lui un tueur, en totale opposition avec le cinquième commandement. Dès lors, la punition divine sera sans pitié. David est condamné à payer ad vitam eternam pour son forfait. Au fil des siècles, il sera tantôt juif, tantôt musulman, tantôt chrétien ou encore copte. Il sera blanc mais aussi noir, homme et parfois femme. David le « mejnoun », deviendra Daoud, Jesùs, Dioudi , fils de Dagouda, Nessim,  Lounès, Alexandre, la Musulmane tunisienne Kelila et la Juive Dina qui épousera, malgré son dégoût, le brave Pinhras Ghariani à Salonique. Il sera lépreux, marchand d’esclaves, marin, eunuque dans un harem, prostituée ou encore inquisiteur chasseur de Juifs

Et, toujours, sur sa main gauche, une tache, marque de la malédiction qui le poursuit.

Au cours des pérégrinations de son étonnant personnage, Didier Nebot nous décrit les quartiers juifs du Maroc, les mellahs, le statut infamant de la dhimma, les Falashas, Juifs d’Éthiopie, les Juifs de Lybie, les Juifs de Tunisie vers 1760 et le fameux pèlerinage de Rebbi Fradji à Testour, la conquête de l’Algérie par la France, le décret Crémieux de 1870, les Peuhls, les aventuriers européens en quête d’exotisme, l’apparition du faux Messie Sabbataï Zvi…

Très sympathique.

 

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Erick Bonnier. Avril 2020. 504 pages. 22 €.

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.