Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Dictionnaire Charles Peguy, sous la direction de Salomon Malka

17 Octobre 2018 | 107 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

Pages

Dictionnaire Charles Peguy, sous la direction de Salomon Malka*

Charles Péguy. Tué au combat dans les premiers jours de la Première Guerre mondiale, Péguy aura été l’homme des « Cahiers de la Quinzaine », l’auteur de « Notre jeunesse », l’« aventurier », le « chroniqueur-journaliste », le poète,  l’admirateur inconditionnel de Jeanne d’Arc et de Sainte Geneviève et l’ardent défenseur d’Alfred Dreyfus. Ce dictionnaire, dont l’idée est née en 2016, à Jérusalem, a été imaginé lors d’un colloque qui se déroulait au sein du couvent Notre-Dame-de-Sion d’Ein Kerem. Pour dire Péguy, Salomon Malka, secondé par Yves Avril et Claire Daudin, a réuni une quarantaine d’auteurs parmi lesquels François Azouvi, Denis Charbit, Alain Finkielkraut, Jacques Julliard, André Kaspi, Michaël Lonsdale, Freddy Raphaël, Marie-Brunette Spire et Michel Winock.

Les sujets traités, particulièrement divers, sont classés dans l’ordre alphabétique et vont d’Alain-Fournier, l’auteur du « Grand Meaulnes » à Zangwill en passant par « Amitié », ce qui n’exclut pas les fâcheries, « Hannah Arendt », « Bernard Lazare », « Alfred Dreyfus », « Edmond Fleg », « Jules Isaac », « Judaïsme », « Laïcité », « Rozenzweig » ou encore « André Spire ».

Certains thèmes sont abordés sous forme d’interviews toutes réalisées par Salomon Malka. Ainsi , parmi les personnalités interrogées :  Jacques Julliard ( Intellectuel), André Kaspi ( Jules Isaac), Olivier Péguy, arrière-petit-fils de l’écrivain (Journalisme) ou encore Alain Finkielkraut ( Modernité).  Chaque sujet est accompagné d’une bibliographie, ce qui fait de l’ensemble un outil d’étude et de travail incomparable.

En traitant la rubrique « Lieux », Romain Vaissermann rappelle quelques plaques commémoratives relatives à Péguy : au lycée Louis-le-Grand, au 12, rue Charles Péguy à Lozère, au sein de la cathédrale Notre-Dame-de-Chartres ou encore au Panthéon.

Dans sa préface, Salomon Malka signale qu’au 8, rue de la Sorbonne, une plaque  rappelle que « Charles Péguy, 1873-1914, installa et dirigea les Cahiers de la Quinzaine, 1910-1914, dans la boutique ci-dessous ».

Qu’on me permette d’ajouter qu’au siège du Consistoire de Paris, 17, rue Saint-Georges, une plaque est apposée dans la cour d’entrée où l’on peut lire : « A la mémoire de Charles Péguy. Mort pour la France le 5 septembre 1914. « J’aimerais que le nom de mon mari, Charles Péguy, soit joint à ceux des Israélites qui ont donné comme lui leur vie pour la France ». (Mme Charlotte-Charles Péguy) ».

La vérité obsédait Péguy : « Dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, dire bêtement la vérité bête, ennuyeusement la vérité ennuyeuse, tristement, la vérité triste ». Quant à son amitié indéfectible pour le peuple juif, elle tient en ces quelques mots : « Je connais bien ce peuple. Il n’a pas sur la peau un point qui ne soit pas douloureux, où il n’y ait pas un ancien bleu, une ancienne contusion, une douleur sourde, la mémoire d’une douleur sourde, une cicatrice, une blessure, une meurtrissure d’Orient ou d’Occident. Ils ont les leurs et toutes les autres » . « Tous les Juifs sont lecteurs, tous les Juifs sont liseurs, tous les Juifs sont récitants ». « Le Juif est un homme qui lit depuis toujours, le Protestant est un homme qui lit depuis Calvin, le Catholique est un homme qui lit depuis Ferry ». Ce philosémitisme en somme congénital fait dire à Wladimir Rabi : « Péguy est le Chrétien, l’homme du dehors, l’étranger au monde juif qui a le mieux compris le monde juif »

S’il est vrai que Péguy est un peu oublié de nos jours, cette véritable somme rappellera à bon escient la mémoire d’un grand ami des Juifs et du judaïsme. A découvrir.

Jean-Pierre Allali

*Sous la direction de Salomon Malka. Editions Albin Michel. Septembre 2018. 432 pages.22 euros.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.