Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali : dictionnaire critique à l'usage des incrédules, par Albert Memmi (*)

12 Juin 2017 | 101 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Pages

La réédition de cet ouvrage paru en 2002 est une excellente nouvelle, car, comme le souligne avec pertinence l’auteur, « les turbulences que j’y décrivais, loin d’avoir disparu, se sont aggravées ». Et, dans une nouvelle préface, il ajoute : « La violence, que l’on croyait légèrement assoupie, déferle à nouveau. La liberté d’expression repasse pour un crime, puni comme tel ».

Albert Memmi est conscient qu’en faisant feu de tout bois et en ne ménageant pas ses éventuelles critiques quand il les estime nécessaires, il ne se fera pas que des amis. Car « on ne touche pas aux béquilles des gens ». Mais face à ce qu’il considère comme une « nouvelle vague d’aliénation spirituelle », le grand écrivain anti-colonialiste a choisi de parler.

Son dictionnaire est présenté sous forme alphabétique, d’Absolu à Zélotes en passant par Athée, Blasphèmes, Culture, Fanatiques, Identités, Islam, Juifs, Libertés, Morale, Racisme, Religion, Sexe et Violence et bien d’autres thèmes.

L’article « Juifs » est sous-titré : Élection ou malédiction ? Et Memmi de s’écrier : « Pauvres Juifs ! Ceux qui les accusent d’aimer l’argent ou le pouvoir se trompent, ils sont surtout préoccupés de survivre. »

L’auteur consacre une série de rubriques à des portraits de personnages choisis : Bossuet, le vigile de la foi, Freud (  Rationaliser l’irrationnel) , Lacan, le Salvador Dali de la psychanalyse, Marx ( L’utopie pervertie), Nietzsche ( Jusqu’où l’on peut penser) , Spinoza (Penser contre son groupe) et Voltaire ( Le bon sens philosophique).

Une belle contribution à l’histoire des idées et des hommes.

 

Jean-Pierre Allali

 

(*) Éditions du Félin. Mai 2017. 544 pages. 13€

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.