Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Isaac et Lola, par Gilles Uzzan

05 Février 2018 | 171 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Discours de Marcel Dreyfuss,  Président d’honneur du Consistoire, représentant du Crif ARA - Dimanche 18/7/2021 au CHRD

Discours prononcé à la cérémonie du 18 juillet par M. Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, lors de la « Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites commis par l’État français de Vichy et en hommage aux Justes de France. »

Pages

Isaac et Lola, de Gilles Uzan*

Voici un « Roméo et Juliette » à la sauce yiddish. Nous sommes au début des années 2000. Dans une rame de la ligne 1 du métro, une jeune femme s’est évanouie. On l’évacue à la station Saint-Paul. Un étudiant de yeshiva, un Talmid ‘Hakham, Isaac, qui assiste à la scène, n’écoutant que son cœur et sans considération pour les interdits religieux, entreprend de réanimer la demoiselle. Les notions de secourisme qu’il possède portent leurs fruits. Il est félicité par les pompiers et, quand elle ouvre les yeux, Lola, lui lance un magnifique sourire : « Merci pour votre aide ».

C’est le début d’une histoire d’amour. Un amour impossible ! Fils du rav Dov Ber Levinstein, descendant d’une dynastie orthodoxe polonaise qui a en charge la synagogue de la rue Pavée, et de la rabbanit Léa, Isaac, même s’il s’était permis jusqu’ici quelques écarts en s’intéressant aux travaux du célèbre rabbin Nahman de Braslav, déconsidéré par ses proches ou encore s’il avait osé voyager  en métro, action vivement prohibée par sa famille, n’était jusqu’ici jamais allé trop loin. Lola va bouleverser sa vie. Non seulement elle va l’inviter dans une boîte de nuit, mais, surtout, elle va tomber amoureuse de lui. On s’en doute, ce ne sera pas simple. Par « chance », Lola n’est pas catholique. Elle n’adhère à aucune religion. Mais de là à devenir juive ! Et pourtant. L’amour sera le plus fort. Sept années d’études et de volonté farouche. Lola Roet finira par devenir Rivka Levinstein.

Très sympathique.

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Deglay. Août 2017. 156 pages. 15 euros